Le gaspillage alimentaire est une réalité à laquelle les populations sont de plus en plus sensibles. Ce qui explique d’ailleurs la mise en place par les industriels de circuits alternatifs où écouler leur marchandise alimentaire invendue au lieu de la détruire ou la jeter, après de multiples scandales. Le concept a inspiré la création d’une enseigne nouvelle, qui chasse les invendus des grands distributeurs afin de les proposer à prix ultra-cassés aux consommateurs.

Paris lutte contre le gaspillage alimentaire

L’enseigne basée à Paris propose ainsi des milliers de références à qui serait intéressé. En effet, la nourriture coûte de plus en plus cher à produire, puisque nous sommes également de plus en plus nombreux sur la planète. Or si nous en jetions un peu moins, non seulement tout le monde pourrait manger à sa faim, mais en plus les prix seraient drastiquement revus à la baisse.

Des légumes emballés dans des feuilles de bananier – Crédits photo : Facebook

Or c’est là une vision idyllique à laquelle ne veulent se soumettre que très peu de grands distributeurs. Ceux-ci préfèrent en effet mettre à la poubelle leurs invendus, plutôt que de les offrir ou les revendre à prix cassés.

C’est sans doute ce qui a poussé Nous Anti-Gaspi, une association militante qui lutte contre le gaspillage alimentaire, à ouvrir une enseigne à Paris. Ainsi, après Rennes c’est au tour de la capitale française d’avoir son marché des invendus à prix cassés.

Moins de gaspillage, plus de nourriture pour tous

Situé dans le XIXè arrondissement de Paris, l’une des enseignes de Nous Anti-Gaspi  a pris ses quartiers le 6 novembre dernier. Juste le temps de faire un peu parler de lui dans la localité et depuis ses allées ne désemplissent pas.

Plus de légumes et moins de viande – Crédit photo : Megan Hodges – Unsplash

Sa politique tarifaire est assez simple, puisque Nous Anti-Gaspi acquiert ses produits maximum jusqu’à 70 % de leur valeur après des grands distributeurs. Ils réussissent donc ainsi à les revendre jusqu’à 50 % moins cher que leur valeur de base, tout en faisant des bénéfices pour faire tourner la boutique.

Source :

Positivr

Ne ratez pas l'actualité du monde de demain grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici