Après de longs mois de spéculations farfelues ici et là, Tesla par la voix de son patron ELon Musk dévoile enfin le premier pick-up 100 % électrique de l’histoire. Celui-ci porte le nom de Cybertruck et il est assez… unique aussi bien sur le plan de l’apparence que des spécifications techniques. Et même de l’autonomie. Zoom sur le premier pick-up zéro émission du monde.

Tesla fait fort avec un pick-up futuriste

Autant le dire d’entrée de jeu, vous ne verrez actuellement aucun véhicule qui se rapproche esthétiquement du Cybertruck de Tesla.

Ce véhicule est assez particulier en ce qu’il est conçu sur la base d’une plateforme 100 % composite + un châssis qui se présente sous les traits de panneaux de métal (acier ultra-résistant) agencés de manière à former des losanges et autres figures géométriques. Dit ainsi cela semble abstrait, du coup voici une vidéo assez fournie qui vous donnera un aperçu global de l’engin.

Car il faut le rappeler, ce Cybertruck donne l’impression de sortir du futur ou d’un film de science-fiction des années 80. Il rappelle d’ailleurs la DeLorean utilisée dans le film Retour vers le futur. Les luminaires frontaux et dorsaux sont représentés par un liseré lumineux allant de part en part de l’avant ou de l’arrière du véhicule.

Le Tesla Cybertruck – Crédits photo : Tesla

Son habitacle ne déroge pas à cette impression futuriste. On y retrouve une planche de bord assez carrée + des appareils de bord assez avant-gardistes. Sans oublier l’habituel écran tactile central devenu marque de fabrique de Tesla.

Sous le capot (ou plutôt) du Cybertruck

Tesla propresera 3 versions de son Cybertruck. La première comporte un moteur électrique asynchrone + la capacité de tracter jusqu’à 2 400 kg. Elle jouira de 250 km d’autonomie.

En ce qui concerne la seconde version les choses y sont un peu plus musclées avec notamment deux moteurs asynchrones là aussi + capacité de traction de 10 000 kg. Elle jouit quant à elle de 300 km d’autonomie. Cependant c’est la troisième version qui risque de donner des sueurs froides aux Toyota Hilux ou Mitsubichi L200 et L400, ou même aux Isuzu D-Max et Nissan Navara.

 

Cette version jouit de la pleine puissance d’un trio de moteurs électriques asynchrones + quatre roues motrices et une capacité de remorquage de 6 350 kg + une insolente autonomie de 800 km. Oui vous avez bien lu, 800 km d’autonomie sur route.

Source :

TechCrunch

Ne ratez pas l'actualité du monde de demain grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici