Accueil Energie & Transport Allemagne : une route spécialement dédiée aux camions électriques voit le jour

Allemagne : une route spécialement dédiée aux camions électriques voit le jour

406
Des camions sur une autoroute - Crédits photo : Pixabay

La pollution atmosphérique liée aux émissions des poids lourds est désormais un fait indéniable. Des solutions innovantes existent pour juguler ce phénomène deletaire pour la planète. Dont l’ambitieux projet allemand nommé Elisa. Derrière ce nom ne se cache pas un nouveau protocole de conduire non polluante mais un système de conduction de l’énergie électrique via des caténaires sur les camions comme sur les tramways. Comment ça marche ? Explications.

L’Allemagne voie déjà au-delà de l’ère des énergies fossiles

L’Allemagne est un pays dont l’économie repose en grande partie sur la production manufacturière. De ce fait chaque jour des milliers de camions sillonnent les rues de la république fédérale pour délivrer de la matière première aux usines, et les produits prêts à être acheminés vers les consommateurs. Tout ce trafic gène de d’importantes quantités de CO2, comme l’explique Siemens.

Un camion – Crédits photo : Pixabay

Ce gaz carbonique participe plus tard à l’amplification de l’effet de serre et ses conséquences sur notre écosystème. La solution germanique est tout simple, puisqu’elle consiste à alimenter en électricité et ce en continu les camions circulant sur les autoroutes. C’est sur ces autoroutes que passent le plus de temps ces camions il etsit donc logique de trouver un moyen d’y réduire les traces de leur passage. D’où l’idée d’un système proche de celui des tramways.

Elisa alimenté les camions via des caténaires

Pour l’instant seuls 10 km d’autoroute sont concernés par le projet Elisa. D’un fonctionnement relativement aisé, une fois le camion sur la chaussée il est propulsé par son moteur thermique. Dès lors qu’il a rejoint le tronçon de route du projet Elisa des pantographes se déploient automatiquement de son toit pour se raccorder aux caténaires des lignes à haute tension.

Des caténaires – Crédits photo : Pixabay

Siemens prédit que l’Allemagne pourrait réduire de 30 millions de tonnes les quantités de CO2 déversées par les camions dans son écosystème.