Accueil Culture La Slovénie sacrée pays le plus écologique du monde

La Slovénie sacrée pays le plus écologique du monde

411

Situé en Europe de l’Est, la Slovénie vient d’être sacrée la destination la plus écologique du globe en 2018. Un titre que bon nombre de pays convoitent sans réel succès. Comment cette toute petite nation d’à peine 2 millions d’habitants a-t-elle réussi en une décennie à se hisser sur le podium des nations les plus avancées en matière de protection ou respect de l’environnement ? S’agit-il d’un exemple à suivre ?

La Slovénie désormais nation la plus écologique du globe

Le miracle écologique slovène n’est pas si anodin. Il suit tout simplement le cours d’une éducation respectueuse de l’environnement qui débute dès le bas âge. En effet, dès l’école maternelle par exemple les enfants apprennent à trier et collecter les déchets.

Il n’y a par exemple dans la capitale Ljubljana aucune rue dépourvue de poubelles à déchets recyclables. Une pratique qui encourage notamment la récupération et la réutilisation des objets arrivés en fin de vie.

Terre d’innovation la Slovénie est également propriétaire de la centrale de tri la plus performante d’Europe. Cette dernière trie notamment les métaux et plastiques qui sont revendus sur le marché international ou réutilisés afin de produire de nouveaux biens de consommation et utilitaires.

Une terre d’innovation avant tout

La Slovénie est une terre d’innovation. Comme nombre de pays des Balkans ou de la Scandinavie.

Récemment des chercheurs de l’Institut national de chimie slovène ont par exemple annoncé avoir développé un modèle de pile à combustible moins gourmand en platine. Cette petite invention pourrait bien révolutionner la manière dont ces dernières sont produites, et même la manière dont l’hydrogène est généré. Car il est vrai que si la voiture à hydrogène est désormais de plus en plus populaire c’est le fait que son carburant, l’hydrogène, soit relativement rare, qui empêche une plus large démocratisation.

Pour finir la Slovénie a tout misé sur l’éco-tourisme, qui génère des millions d’euros au pays chaque année.

Source :

France Info