Accueil Pollution Pollution : 4 millions de cas d’asthme lui seraient attribués chaque année

Pollution : 4 millions de cas d’asthme lui seraient attribués chaque année

236
pollution
La pollution à l'origine d'un quart des maladies - Crédit photo : Ishan Seefromthesky - Unsplash

Malgré les efforts déployés par les pouvoirs publics la condition de notre écosystème ne cesse de se dégrader au fil des années. La situation serait même plus alarmante que prévu compte tenu du fait que de nombreux scientifiques ont revu à la hausse le nombre de morts causés par là pollution des villes occidentales. Désormais ce sont les enfants qui seraient les plus touchés par l’accentuation de la pollution. En effet 4 millions de nouveaux cas d’asthme lui seraient chaque année directement attribués.

Nos enfants sous le joug de l’asthme

Jeudi dernier une étude émanant du The Lancet Planetary Health Institute suggérait que 13 % des nouveaux cas d’asthme diagnostiqués chaque année étaient dus notamment à l’action de l’Homme sur la nature, aux conséquences en somme de la conduite automobile sur notre environnement.

Pollution au Canada – Crédits photo : Pixabay

Bien que les détails techniques de l’étude soient relativement peu digeste pour le commun des mortels, un classement des villes du globe en fonction de l’incidence des cas d’asthme liés à la pollution routière a été établi. La Ville de Paris est classée 21ème sur un total de plus de 150 villes.

La Chine, un pays au bord de la catastrophe écologique

C’est un véritable cataclysme sanitaire qui se prépare en Chine. De loin plus polluée que la grande majorité des nations indindustrialisées la Chine voit en effet ses pourcentages d’asthme induit par là pollution crever les plafonds. Avec 48 % d’incidence dans sa capitale Pékin et la ville de Shanghaï. Les capitales de la Russie et de la Corée du Sud ferment le podium avec respectivement 35 et 31 % de cas d’asthme liés à la pollution routière.

Ils vivent tous où les normes sont respectées

L’autre information clé que cette étude nous livre est le milieu de vie enfants atteints d’asthme induit par là pollution. 92 % d’entre-eux vivent en effet.dans des zones où les normes de pollution sont respectées.

Du coup la question de la véracité des données fournies par les gouvernements est tout à fait légitime.

Source :

L'info-durable