Accueil Innovation & Transport Skoda The Klement : le Tchèque se met au vélo électrique

Skoda The Klement : le Tchèque se met au vélo électrique

126
Le Skoda The Klement, premier vélo électrique de la marque Tchèque - Crédits photo : Skoda

Le salon de l’automobile de Genève bat son plein et est le théâtre de nombre d’officialisation de nouveaux véhicules ou concepts. Tandis que certains constructeurs notamment Mercedes-Benz explorent la voie des véhicules électriques pour la Formule E, d’autres tels que Skoda pensent avant tout à diversifier leur offre et à attirer toujours plus de jeunes dans sa base de clientèle. Le géant Tchèque a officialisé The Klement, le prototype d’un vélo 100 % électrique dont la production pourrait intervenir dans les mois à venir.

Skoda The Klement, un vélo électrique pour les populations urbaines

La question de la pollution dans nos villes soulève de nombreuses problématiques dont celles de savoir comment juguler un phénomène qui tue désormais deux fois plus de personnes que ce que l’on pensait à la base.

Le Skoda The Klement, premier vélo électrique de la marque Tchèque – Crédits photo : Skoda

L’une des solutions consiste à réduire les fumées d’échappement de nos véhicules thermiques qui concourent grandement en l’accroissement des portions de particules fines présentes dans l’air qu’on respire. Ce qui passe donc logiquement par l’utilisation en ville de véhicules plus propres, parmi lesquels figurent les vélos électriques.

The Klement de Skoda s’adresse prioritairement aux jeunes. Moderne et pratique, entièrement électrique et bardé de petites fonctionnalités gadgets, ce vélo électrique pourrait bien faire de l’ombre à une concurrence en panne d’innovation.

Un vélo électrique et non à assistance électrique

D’entrée de jeu nous rappelons que The Klement n’est pas un vélo à assistance électrique. Il est entièrement électrique et jouit d’un à cet effet d’un groupe motopropulseur logé dans son cadre en aluminium.

Le disque de frein du vélo électrique The Klement – Crédits photo : Skoda

Les pédales sont quant à elles fixes. Du coup, l’utilisateur n’aura en rien besoin de pédaler. Il s’agit donc plus d’un repose-pied que de pédales. Ne pesant que 35 kg, l’autonomie de ce vélo 2.0 est fixée à 62 km. Qu’il peut avaler à vitesse maximale de 45 km/h grâce à son moteur de 4 kWh. Côté freinage on a droit à des disque hydrauliques avec ABS, comme sur n’importe quelle voiture.

Source :

Sciencepost