Accueil Maladies & Problèmes Diabète : des chercheurs transforment en cellules productrices d’insuline de simples cellules...

Diabète : des chercheurs transforment en cellules productrices d’insuline de simples cellules souches

65
Le diabète une maladie chronique - Crédits photo : PxHere

Pour la première fois, des chercheurs ont réussi à faire transformer des cellules souches somme toute normales en des cellules capables de produire de l’insuline. Une lueur d’espoir surgit pour les patients atteints de diabète de type 1 particulièrement.

Le diabète de type 1, une maladie auto-immune

Grossièrement, on connait deux types de diabètes. Le diabète de type 2 qui est surtout dû au fait que l’organisme ne réagisse plus efficacement aux stimulus de l’insuline ou ne produise plus suffisamment cette molécule. Et le diabète de type 1, qui est dû au fait que l’organisme attaque par le biais de son système immunitaire les cellules pancréatiques en charge de la production d’insuline.

Si le type 2 peut être pris en charge assez aisément grâce à l’inoculation quotidienne de certaines quantités d’insuline pure, le diabète de type 1 est plus complexe à traiter.

Avec des risques de défaut ou de surdosage, qui aboutissent généralement à des insuffisances rénales ou hépatiques, mais aussi de l’hypertension voire une insuffisance cardiaque et dans le pire des cas à un AVC (Accident Vasculaire Cérébral). Si elle peut être traitée par une greffe de pancréas, les soucis de rejet et de sur-immunité font en sorte que même les scientifiques sont assez dubitatifs quant au devenir des patients diabétiques de type 1. Grâce à la révolution établie par une équipe de chercheurs de l’Université de San Francisco aux États-Unis, cette maladie ne pourrait bientôt être qu’un vague souvenir.

De cellules souches à cellules productrices d’insuline

Les cellules souches sont des cellules immatures qui n’ont encore reçu aucune différenciation. Ainsi, elles ne sont ni les cellules cardiaques, ni hépatiques, ni pancréatiques. Ces cellules sont vierges de toute affiliation à un organe et peuvent donc être reprogrammées afin de devenir ces cellules d’un organe choisi par celui qui effectue la manipulation.

Des cellules souches au secours des patients diabétiques de type 1 – Crédits photo : Wikimedia Commons

C’est peu ou prou la révolution en marche aux USA. Une fois les cellules reprogrammées et maturées, elles ont été implantées chez plusieurs souris. Miracle, au bout de quelques jours seulement elles débutèrent à produire de l’insuline pure.