Accueil Biodiversité Jean-Paul Gaultier dit STOP à l’usage de la fourrure et du cuir...

Jean-Paul Gaultier dit STOP à l’usage de la fourrure et du cuir dans ses créations

127
PARTAGER
Jean-Paul Gaultier - Crédits photo : VivreDemain via Jean-Paul Gaultier

Surtout connu pour ses flacons de parfum à l’effigie de bustes d’homme ou de femme, Jean-Paul Gaultier est également l’enfant terrible de la mode. Un créateur au caractère bien trempé et surtout au style décalé et reconnaissable entre mille. Suivant la mouvance de bon nombre de maisons de haute couture, le Français n’usera plus de la fourrure ou du cuir dans ses prochaines collections et créations.

C’est une décision forte qui tombe à une heure où la biodiversité est plus que jamais menacée.

Jean-Paul Gaultier emboîte le pas d’autres grands noms

Comme Burberry (à Londres), Versace, Gucci, Ralph Lauren, Calvin Klein, Tommy Hilfiger, Michael Kors et Armani, Jean-Paul Gaultier préparerait sa transition écologique.

Si nous sommes loin de voir le génie français nous proposer des parfums à base d’eau synthétisée à partir de tel ou tel déchet, l’ère des manteaux ou jupes faites de cuir ou en fourrure est bel et bien révolue.

Les flacons de parfum Jean-Paul Gaultier – Crédits photo : Wikimedia Commons

C’est sur le plateau de Bonsoir, la nouvelle émission présentée sur Canal + par Isabelle Ithurburu que le créateur de mode a annoncé cette décision choc. Reprenant ses mots, Jean-Paul Gaultier estime pouvoir utiliser de fausses fourrures ou tout simplement trouver d’autres moyens de créer des vêtements chauds. Il pave ainsi la voie d’une mode où les animaux ne sont plus sacrifiés, « c’est la façon dont on tue les animaux qui est absolument déplorable ».

Jean-Paul Gaultier en bonnes grâces auprès des associations

L’annonce du couturier et parfumeur a frappé comme une onde de choc l’univers de la mode. Les associations de défense des animaux ont notamment applaudi ce qu’ils ont considéré comme un virage mature.

Donatella Versace l’autre enfant terrible de la mode a elle aussi déclaré dans une interview et emboîtant le pas à Jean-Paul, qu’elle ne souhaitait plus « tuer d’animaux pour faire de la mode ».

Source :

Conso-Globe