Accueil Climat Les années à venir seront probablement plus chaudes que prévu

Les années à venir seront probablement plus chaudes que prévu

286
PARTAGER
années
Crédit photo : Ivana Cajina - Unsplash

Selon une récente étude, la température pourrait être deux fois plus élevée qu’avec le seul réchauffement climatique causé par l’homme, chaque année entre 2018 et 2022.

Des températures élevées qui deviennent la norme ?

D’ici 2022, chaque année devrait être plus chaude que ce que présageaient les modèles climatiques, selon une récente étude parue dans Nature Communications. Et si les températures de 2018 devenaient la norme ? Le changement climatique engendré par les humains entraîne des variations de la température moyenne annuelle. Mais les variations intrinsèques du climat influent aussi sur les températures, ce qui rend les prédictions difficiles.

années
Crédit photo : Jeremy Bishop – Unsplash

Une équipe de scientifiques a mis au point un système de prévisions innovant nommé ProCast. Il se fonde sur une méthode statistique ainsi que des modèles climatiques existants. Pour l’an 2018 et les quatre années qui vont suivre, l’algorithme prévoit une période plus chaude que la normale, ce qui va renforcer temporairement le réchauffement climatique. L’étude souligne que ce dernier n’est en rien un processus monotone ou lisse.

Les risques d’ouragans seront plus importants ces prochaines années

Le changement climatique a déjà entraîné une hausse de 1 °C depuis le début des années industrielles. La variabilité naturelle du climat renforce ou contrebalance cette hausse. Ainsi, pour les années à venir, l’impact de la variabilité du climat va générer une hausse des températures. Celle-ci sera équivalente à celle engendrée par le changement du climat. La hausse de la température moyenne sera donc deux fois plus élevée que prévu.

années
Crédit photo : WikiImages – Pixabay

D’autre part, l’étude révèle aussi que les risques d’épisodes de températures anormalement élevées de la surface des océans seront aussi plus conséquents, ce qui génère une situation favorable aux ouragans. Les trois années passées ont été les plus chaudes jamais enregistrées. Malgré les actions climatiques mondiales et les engagements, la planète va voir sa température moyenne augmenter de 3 °C par rapport à l’ère préindustrielle. Ouragans, sécheresses et territoires submergés vont se multiplier.

Source :

Francetvinfo