Accueil Innovation & Transport Hyundai Kona : tout sur le SUV électrique le plus abordable du...

Hyundai Kona : tout sur le SUV électrique le plus abordable du moment

369
PARTAGER
Le Hyundai Kona électrique, premier petit SUV électrique du monde - Crédits photo : Hyundai

fHyundai est une marque automobile sud-coréenne qui a su, au fil des années, investir les marchés américain et européen. Notamment avec des modèles de véhicules tels que les SUV Santa Fe et Tucson, mais aussi la berline Genesis. Après une timide incursion sur le marché des véhicules électriques ou hybrides en 2016, puis le lancement en 2017 des Ioniq 100 % électriques et hybrides, c’est au tour du SUV électrique Hyundai Kona d’être dévoilé par le géant sud-coréen.

C’est en effet en marge du salon automobile international de Genève que Hyundai a dévoilé son SUV électrique, premier du genre, et le plus abordable à l’heure actuelle. Il s’agit par ailleurs du tout premier petit SUV 100 % électrique au monde.

Hyundai Kona, un design assez réussi

Avant ce modèle tout électrique, le Hynudai Kona est avant tout disponible en motorisation thermique à base d’un moteur diesel. La version électrique du SUV sud-coréen ne se différencie que très peu de sa version de base thermique, du moins en ce qui concerne le design.

Le Hyundai Kona électrique, premier petit SUV électrique du monde – Crédits photo : Hyundai

On a droit à un véhicule assez racé là aussi, disposant de finitions de qualité pour un gabarit assez contenu. Dans les faits, on parle là de 4 180 et 1 600 mm en longueur et largeur. Le véhicule dispose également de signalétiques modernes équipées de phares en tungstène par exemple.

Au jeu des deux différences d’avec la Kona thermique, le modèle électrique dispose d’une calandre pleine, là où le modèle thermique disposait d’une percée de trous de type grille d’abeilles. En outre, ce modèle thermique dispose de jantes de 17 pouces.

Hyundai Kona, côté motorisation

Deux motorisations de Hyundai Kona électrique sont disponibles. L’une disposant d’une batterie de 39,2 kWh, et l’autre de 64 kWh.

La motorisation de 39,2 kWh de capacité de batterie embarque un moteur électrique développant une puissance cumulée de 99 kW et décuplant jusqu’à 135 chevaux d’après un couple de 395 Nm. Passant de 0 à 100 km/h en 9,3 secondes, le véhicule consomme quelque 14,8 kWh aux 100 km. Il dispose par ailleurs d’un coffre assez spacieux, faisant 373 litres vide et 332 avec le rangement du câble de recharge. Comptez 300 km d’autonomie qu’il faudra recharger complètement 6 h 10 durant.

Le Hyundai Kona électrique, premier petit SUV électrique du monde – Crédits photo : Hyundai

Du côté de la motorisation de 64 kWh de batterie, il faut compter sur un moteur électrique développant une puissance cumulée de 150 kW en décuplant quelque 204 chevaux et selon un couple de 395 Nm là aussi. Passant de 0 à 100 km/h en 7,6 secondes, ce modèle consomme 15,2 kWh pour 100 km. Chevauchant 480 km, ce véhicule nécessite 9 h 10 pour une recharge complète et dispose lui aussi d’un coffre de 373 litres vide.

Un véhicule bardé d’électronique, à tous les niveaux

Le Kona est un SUV assez particulier en ce qu’il dispose dans son attirail d’un arsenal électronique très imposant regroupé au sein du pack « SmartSense ». Le SUV est bardé d’équipements électroniques d’aide à la conduite. Notamment celui assurant une conduite presque intégralement assistée. Ceci en partie grâce à un régulateur de vitesse de type adaptatif qui évolue par calculs métriques en fonction du trafic. Mais également d’un outil d’aide au maintien de voie assez impressionnant qui, selon les premières informations ayant fuité à son sujet, permet d’éviter un peu agréable effet de balancement en traction généré lorsque la voiture passe d’un bord à l’autre de la file.

L’arsenal est en outre complété par un système d’arrêt moteur d’urgence automatique, un avertisseur de collision arrière mais aussi un système faisant défaut sur des modèles plus huppés, soit un outil de surveillance des angles morts.

Mais ce n’est pas tout. En effet, le système multimédia du véhicule est sous le contrôle de la centrale intelligente disposée au sein d’un écran tactile installé sur la planche de bord. Ce dernier est compatible Android Auto et Apple CarPlay. Il propose du coup de la recharge sans fil entre autres fonctionnalités.

Prix et disponibilité

Le Hyundai Kona électrique devrait débarquer chez les concessionnaires d’ici l’été à un prix non encore officiellement dévoilé, mais cependant estimé entre 33 000 et 36 800 €, respectivement pour les versions 39,2 et 64 kWh. Ces tarifs sont indicatifs et se fondent sur ceux en wons, la monnaie sud-coréenne.

Notez cependant que les tarifs pratiqués dès disponibilité seront sans doute un peu plus élevés, du fait des divers frais liés à l’importation du Hyundai Kona.

Source :

Hyundaï