Accueil Architecture Innovation : une maison construite à base d’herbes, de paille et d’algues

Innovation : une maison construite à base d’herbes, de paille et d’algues

236
PARTAGER
La première maison construite à base de paille, d'herbe et d'algues - Crédits photo : Réponse-Conso

Des maisons construites en chanvre ? On en a vu récemment. Ce qui est cependant inédit, c’est cette maison imaginée et construite par un cabinet d’architecte danois, à base de déchets agricoles, notamment de l’herbe, de la paille et des algues.

Notre futur habitat serait-il lui aussi sauvé par la terre ? À quoi ressemble une maison à base de déchets agricoles ?

Une première mondiale

Développés ou non, nos nations génèrent toujours plus de déchets, aussi bien recyclables que non. Notamment des déchets liés à la culture de la terre, qui, s’ils ne sont pas transformés en compost, finissent le plus souvent dans les décharges, puis intégrés dans un processus de destruction.

Et si ces déchets, au lieu d’être jetés et détruits, étaient plutôt réutilisés, dans la construction de nouvelles maisons ? C’est l’idée qu’a eu un cabinet d’architectes danois, nommé Een Til Een.

L’herbe, les algues et la paille constituent en effet les principaux matériaux utilisés pour construire cette maison qui n’altère quasiment en rien son environnement.

Un prototype grandeur réelle construit

Au sud du Danemark, dans la ville de Middelfart, se hisse dans le parc Biotope (dédié à l’exposition de projets dans le domaine de la construction durable) une demeure minimaliste et assez originale. Bâtie sur des pieux vissés comme cela se faisait il y a quelques siècles, la maison est assez aisée à démonter et transporter.

La maison assez insolite, est faite comme mentionné plus haut à base d’herbe, de paille et d’algues. Pour y parvenir, ces déchets agricoles sont nettoyés, puis séchés et ensuite compactés sous forme de panneaux adoptant l’aspect de briques.

Ce sont ces briques qui forment l’armature des murs de la maison, qui, par ailleurs est suffisamment bien isolée pour permettre de réduire la facture du chauffage. Ces briques, hermétiques et qui ne laissent pas passer d’air disposent également de propriétés leur permettant de résister à l’inflammation.

Source :

WeDemain