Accueil Recyclage Un nouveau procédé permet de transformer les déchets alimentaires en plastiques biodégradables

Un nouveau procédé permet de transformer les déchets alimentaires en plastiques biodégradables

213
0
PARTAGER
déchets
Crédit photo : Neobrand - Unsplash

Une société a élaboré un moyen de transformer les déchets agricoles et alimentaires en bioplastiques.

Un tiers des aliments destinés à la consommation gaspillé ou perdu chaque année

D’après l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture, un tiers des aliments que l’on destine à consommation humaine est perdu ou gaspillé. Cela représente chaque année environ 1,3 milliard de tonnes de déchets alimentaires. La plus grande partie de ces déchets est constituée du rejet de nourriture qui a tourné ou moisie ou qui n’est plus apte à la vente.

Il existe déjà quelques systèmes qui permettent d’éliminer les emballages alimentaires ainsi que les plateformes de tarification dynamique, qui encouragent les consommateurs à acheter de la nourriture avant sa péremption. Désormais, une société a trouvé une solution de réutilisation et donc de recyclage du gaspillage alimentaire. Il est maintenant possible de le transformer en plastique.

déchets
Crédit photo : Lukas Budimaier – Unsplash

La conversion des déchets organiques en polymère naturel

L’entreprise Full Cycle Bioplastics a mis au point une technologie de conversion des déchets organiques en un polymère naturel baptisé polyhydroxyalcanoate (PHA). Celui-ci se dégrade sans nuire à l’environnement. Le procédé englobe les déchets alimentaires non comestibles, les sous-produits agricoles ainsi que le carton et le papier usagés et les décompose. Ils sont ensuite transformés en matière première et enfin en PHA par des bactéries naturelles. Ce dernier est ensuite séché et converti en une résine finie, prête à l’emploi pour fabriquer des pièces plastiques. Ces éléments peuvent réintégrer le processus Full Cycle et se recycler à l’infini.

Full Cycle Bioplastics espère octroyer des licences de son procédé à de grands acteurs (producteurs et manipulateurs) de déchets. Les principaux sont les décharges, les entreprises de transformation des boissons et des aliments ainsi que des usines de papier. Ceux-ci pourront donc produire du bioplastique directement sur place. Selon les estimations de la société, un producteur type pourrait générer jusqu’à 500 dollars par tonne de déchets traitée.

déchets
Crédit photo : Peter Hershey – Unsplash
Source :

Springwise

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz