Accueil Biodiversité Les populations d’insectes sont frappées par un déclin alarmant

Les populations d’insectes sont frappées par un déclin alarmant

570
0
PARTAGER
insectes
Crédit photo : Michael Podger - Unsplash

Depuis un peu moins de 30 ans, les chercheurs ont analysé les densités de population d’insectes en Europe. Les chiffres relevés en Allemagne sont plus qu’alarmants.

Une population d’insectes en déclin de près de 75%

Nous le savions déjà, les papillons et les abeilles sont victimes d’une chute de population spectaculaire. Ce que l’on ignorait en revanche, c’est que ce phénomène touche l’ensemble des populations d’insectes, et principalement les insectes volants. Certains ont peut-être déjà remarqué ces changements à petite échelle. Mais les chercheurs n’imaginaient pas sortir de telles données de ces recherches.

Ainsi, ce lourd bilan étonne les entomologistes. C’est une étude réalisée par des chercheurs allemands de la Krefeld Entomological Society qui dresse cet inquiétant bilan. Les chercheurs ont donc réalisé des relevés dans diverses réserves naturelles d’Allemagne, 63 au total, dispersés dans l’ensemble du pays.Ceux-ci révèlent qu’au cours des 27 années passées, les populations d’insectes ont chuté (en quantité d’individus) d’un peu plus de 75 %. Ce chiffre peut, en saison estivale, atteindre 82 %.

insectes
Crédit photo : Michael Beattie – Unsplash

Le bilan est lourd et encore inexpliqué

La question préoccupe, et inquiète. Une perte de cette ampleur peut avoir de lourds impacts sur l’écosystème. C’est toute la chaîne alimentaire qui peut se trouver ainsi bouleversée. Néanmoins, les entomologistes ne parviennent encore à expliquer un tel effondrement des populations dans des zones protégées.

Ces derniers supposent, sans réelles preuves formelles à ce jour, que l’agriculture intensive et les pesticides déversés sur les terres cultivées pourraient avoir un lien direct avec ce déclin. Les insectes sembleraient tout simplement être victimes des produits chimiques et d’un manque de nourriture. Jusqu’ici, toutes les tentatives de mettre en lumière un lien direct entre les changements de conditions météorologiques ou climatiques, des couvertures végétales ainsi que des paysages, et l’effondrement des populations d’insectes de cette ampleur, semblent toutes avoir échouées.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz