Accueil Pollution Ils imaginent un gratte-ciel haut de 4,8 km et capable d’absorber la...

Ils imaginent un gratte-ciel haut de 4,8 km et capable d’absorber la pollution

50
0
PARTAGER
Tour Arsonic pour absorber la pollution

Pour endiguer la pollution de nos villes, des architectes américains imaginent un gratte-ciel hors normes qui absorbe l’air vicié !

La pollution est un phénomène dont l’ampleur tend à dépasser les autorités publiques, obligeant ces dernières à adopter des mesures chaotiques telles que la circulation alternée à Paris ou la mise en place d’un système de censure destiné à empêcher la circulation d’informations relatives à la qualité de l’air dans la capitale chinoise. Alors que nos villes sont pratiquement sur le point de nous asphyxier, une entreprise américaine planche sur une autre manière d’en réduire la part de pollution, et développerait un nouveau type de gratte-ciel haut de 4,8 km capable d’absorber la pollution.

Un projet fou et ambitieux

La ville n’a pas que de bons côtés. Si pour certains elle est source d’enrichissement, pour d’autres c’est le calvaire d’y séjourner et pour cause. Entre les activités de l’Homme, un tueur silencieux est utilisé au quotidien pour aller au travail, à l’école, faire les courses ou tout simplement se faire un plaisir sur du bitume, il s’agit bien évidemment de la voiture.

Polluant, lâchant dans la nature des substances nocives pour notre organisme, le fléau des gaz d’échappement de nos voitures ne cesse de creuser des tombes. Faut-il donc renoncer à ces quatre roues pour autant ? Certainement pas, car trop importants dans notre société moderne.

Tour Arsonic pour absorber la pollution

Pour remédier au problème de la pollution automobile, il existe une solution toute trouvée, à savoir les véhicules électriques de type Tesla ou BMW i3. Cependant il existe d’autres formes de pollution moins visibles mais plus tueuses. Comment faire pour y échapper ? Une entreprise américaine s’est penchée sur la question, et ambitionne de créer un nouveau type de gratte-ciel qui sera capable d’absorber la pollution.

Une seconde peau pour nos immeubles

Si pour l’instant le projet semble fou ou sorti de nulle part, il convient de rappeler qu’il est vieux de 5 car lancé en 2011. Si l’on en entend parler aujourd’hui, c’est donc parce que l’entreprise qui en assure l’évolution, en l’occurrence Arsonic, touche au but.

En effet, il ne s’agit pas ici pour elle de révolutionner les méthodes de construction, mais surtout d’apporter un élément essentiel à nos bâtiments, de telle sorte qu’ils nous aident de façon passagère à lutter contre la pollution. Pour cela l’entreprise développe activement un revêtement nouveau surnommé “EcoClean”, qui, comme l’explique Mashable France, s’apparente à une seconde peau sur laquelle on retrouve des particules de dioxyde de titane. Au contact de rayons UV, cette matière dégage de l’énergie; c’est de celle-ci qu’est ensuite chargée l’oxygène et les molécules d’eau. Ces éléments aspirent alors les autres matières organiques proches de la tour avant de les déposer sur sa surface.

Comme une peau, il suffit de laver ou remplacer le revêtement pour se débarrasser des matières absorbées.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz