Accueil Énergie éolienne Water Seer, cette éolienne qui produit de l’eau potable de façon autonome

Water Seer, cette éolienne qui produit de l’eau potable de façon autonome

115
0
PARTAGER
Water Seer, éolienne

Si au cours d’une randonnée LifeStraw permet de s’abreuver en toute sécurité dans un étang, comment approvisionner une famille, un quartier ou village en eau potable ? Une éolienne 2.0 permet de produire de l’eau, à partir de l’air condensé !

C’est dans le besoin que le génie se manifeste, c’est un fait. Si en France ou partout ailleurs dans le monde Occidental l’on est sûr de voir jaillir de l’eau potable au bout du robinet, dans d’autres contrées, cette réalité se heurte aux défis météorologiques ou techniques. C’est le cas de beaucoup de pays du tiers monde, notamment en Afrique. Pour palier à cette rareté de l’eau potable, quelques solutions existent, notamment LifeStraw cette paille de vie capable de produire des dizaines de litres d’eau potable à partir de n’importe quelle eau souillée. Bien qu’utile et très innovante, la LifeStraw est cependant destinée à un usage individuel et à produire des quantités minimes d’eau potable par unité de temps.

Toutefois, un défi de taille demeure, comment produire de grandes quantités d’eau potable, pour alimenter par exemple un village ou un territoire de plus grande taille ? Une fois de plus l’imagination de l’Homme a trouvé une solution à ce problème. Nommée Water Seer, cette solution est en fait une éolienne qui produit non pas du courant électrique, mais bien de l’eau, de façon autonome.

Water Seer, éolienne

Water Seer, il fallait y penser

D’accoutumée, lorsqu’on voit un pilonne doté de pales verticales ou hélicoïdales tournant autour d’un rotor, on pense à une éolienne à production énergétique. Cette réalité prend un sacré coup désormais, puisqu’une éolienne, baptisée Water Seer, copiant le style hélicoïdal, permet de produire de l’eau potable en toute autonomie et à partir de l’air ambiant. Ainsi, quelle que soit la zone où l’éolienne se trouve, quel qu’en soit le climat, les populations pourront avoir accès en continu à de l’eau potable.

Comment fonctionne le miracle Water Seer ? Et bien, il fallait y penser. L’éolienne hydrique se dresse telle une éolienne normale, sauf que là, il s’agit d’apparences. En effet, à son sommet l’éolienne embarque un puissant rotor qui délivre assez de jus pour faire tourner les hélices, qui, après avoir aspiré l’ai ambiant, propulse ce dernier le long d’un tube métallique enterré sous terre. Ce tube est hermétique et conçu sous vide, on y trouve donc rien, mis à part le précieux liquide en cours d’élaboration. Mais comment est élaboré ce liquide ?

Tout simplement grâce au vide. En effet, ces conditions physiques apportent une température assez fraîche à l’enceinte du tube, ce qui a pour conséquence grâce à la condensation de transformer l’air en liquide. Et comme le tube est conçu sous vide il est stérile et par conséquent, tous les éléments y transitant sont sains, y compris l’eau qui y est fabriquée. Puisqu’une image vaut mille mots, voici la vidéo de présentation de Water Seer :

Cette eau potable est ensuite acheminée au pied du pilonne de l’éolienne, où se trouve un réservoir lui aussi conçu sous vide. L’eau y est stockée, et lorsqu’une personne désirera se servir, elle n’aura qu’à actionner une pompe manuelle située à la surface, au pied du pilonne.

Un problème de taille

En effet, beaucoup l’ignorent encore, mais en 2013 selon les données recueillies par les Nations Unies, plus de 2,8 milliards d’être humains étaient privés d’eau potable à travers le monde. Outre le fait d’être une source de rafraîchissement pour l’Homme, l’eau potable est aussi un gage de santé, car utilisée pour la préparation des repas et autres activités ayant trait au bon fonctionnement de notre organisme. Aujourd’hui encore 9000 personnes meurent chaque jour dans le monde des suites de complications liées à l’ingestion d’eau non potable.

Water Seer, éolienne

Un projet novateur à la recherche de financements

Problème de société et enjeu vital, l’approvisionnement en eau potable est plus que jamais au cœur de toutes les préoccupations, de même que la préservation de notre environnement. L’idée de créer Water Seer l’éolienne hydrique naquit entre les murs de Vici-Labs, un organisme à but non lucratif, qui développe des solutions innovantes en ce sens, pour venir en aide aux populations les plus démunies. Water Seer est encore un projet, mais en août dernier un test grandeur nature fut mené et couronné de succès, ce qui permis à Vici-Labs d’entamer la phase de conceptualisation finale et de lancement à la production à grande échelle.

Seul bémol, la firme manque de financements pour mener à bien son projet. C’est la raison pour laquelle elle a lancé une campagne de financement participatif sur Indiegogo, visant à dénicher 77.000 dollars pour concrétiser Water Seer. À ce jour, Vici-Labs a déjà récolté que 165.000 dollars ! Si vous êtes intéressé par le projet, n’hésitez surtout pas à faire des gestes salvateurs, en suivant cette adresse.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz