Accueil Droits des animaux Des rhinocéros envoyés en Australie pour lutter contre le braconnage

Des rhinocéros envoyés en Australie pour lutter contre le braconnage

199
PARTAGER
Famille, Rhinocéros, Braconnage

Les rhinocéros étant en voie de disparition dans leur habitat d’origine qu’est l’Afrique, on en vient aujourd’hui à devoir les introduire sur un autre territoire afin de les sauver de l’extinction…

De nombreux animaux sont en danger sur la planète: les rhinocéros blancs sont un des exemples les plus préoccupants, puisqu’il n’en reste plus que 3 sur Terre. Le braconnage est la principale cause de leur mort: des chasseurs les tuent afin de récupérer leur corne et les revendre en Asie. Pour lutter contre la chasse, des mesures ont été prises en Afrique: certains rhinocéros sont dotés de garde du corps personnels tandis que d’autres sont équipés de caméras afin de retrouver les auteurs de ces actes. Malgré ces dispositifs, ce n’est pas suffisant pour que les humains arrêtent ce genre d’activité. Un projet d’envergure a donc été imaginé pour sauver les rhinocéros de l’extinction.

Un transfert de rhinocéros en Australie

Ray Dearlove (68 ans) est originaire d’Afrique du Sud. C’est le co-fondateur de l’Australian Rhino Project qui consiste à déplacer ces animaux sur un autre continent pour qu’ils ne soient plus massacrés. Ils vont ainsi petit à petit être implantés en Australie, à 11.000 km de leur territoire d’origine, mais c’est le seul moyen pour qu’ils puissent vivre en liberté dans la nature. Ce sont d’abord six rhinocéros qui vont bénéficier de ce déplacement, et à terme ils seront 80 à profiter d’une réhabilitation. Le problème reste le prix: pour transférer un seul de ces spécimens, il faut compter 39.000 euros et le financement ne se fait qu’à partir de dons d’entreprises privées ou de particuliers.

Rhinocéros, Braconnage, Nature, Afrique

Crédit photo: Pixabay – Greg Montani

Alors que de nombreux braconniers s’en prennent aux rhinocéros pour leur corne constituée de kératine (une protéine que l’on retrouve dans nos ongles ou nos cheveux également), il est nécessaire pour les protéger de mettre en place cette action d’envergure. C’est un peu comme la solution de la dernière chance pour contrer ce fléau dévastateur: la disparition totale de ce gros mammifère serait une perte majeure dans la biodiversité…

Le braconnage: une action dévastatrice

Le braconnage est une pratique illégale, premièrement parce que tuer une espèce menacée est un crime, mais également parce que la souffrance de l’animal est grande: stress lors de la poursuite, douleurs à cause des nombreuses balles tirées pour l’abattre, agonie sur le sol pendant qu’on lui retire son bien… Selon l’Union Internationale pour la Protection de la Nature (IUCN), 1338 rhinocéros ont été tués en 2015, ce qui est un record. Avec ce genre de mesures mises en place, on se rend compte que l’Homme est autant novateur que destructeur: certains aspirent à rétablir l’ordre au sein des écosystèmes alors que d’autres ne pensent qu’à l’enrichissement et l’exploitation des bêtes.

Crédit photo principale : Wikimédia – Yathin S Krishnappa