Accueil Biodiversité Pourquoi certains animaux se reproduisent plus que d’autres ?

Pourquoi certains animaux se reproduisent plus que d’autres ?

343
PARTAGER
Grenouille, Ponte, Oeufs

Selon les espèces, les naissances sont plus ou moins nombreuses: cela s’explique par plusieurs caractéristiques particulières liées à la reproduction.

Que ce soit les plantes, les animaux ou les humains, tous les êtres vivants se reproduisent afin que leur espèce puisse pérenniser. L’instinct de survie est plus fort que tout: grâce à ce comportement inscrit dans les gènes, le renouvellement des générations se fait automatiquement dans la nature. On constate cependant que certains animaux font plus de petits que d’autres, mais comment expliquer ces différences ? C’est parce que la reproduction et le schéma familial ne sont pas les mêmes. Explications.

À lire aussi : 40 bébés animaux les plus mignons

Des modes de reproduction selon les espèces

Pour assurer une descendance, il faut évidemment un mâle et une femelle. Que le petit soit dans le ventre de sa mère ou à l’extérieur, il n’existerait pas sans fécondation. D’ailleurs les poules pondent tous les jours des œufs, mais ils ne forment pas tous des poussins, car les gamètes du coq ne sont pas forcément intervenues dans le processus. Certaines choses sont à savoir à propos du sexe chez les animaux et leur mode de reproduction: pour trouver un partenaire, ils sont prêts à tout, comme utiliser des moyens de séduction ingénieux, générer des querelles contre la concurrence, parcourir de longues distances…

– Les mammifères : cette famille d’animaux sont presque tous vivipares, c’est-à-dire que leurs petits grandissent dans leur ventre. Après la mise à bas, les mamans allaitent leur descendance pour leur donner les ressources nécessaires à leur développement. Cette méthode de reproduction limite le nombre de bébés, car il faut pouvoir s’en occuper par la suite. Le nombre de portées peut varier : entre 5 et 9 petits pour les chiens, entre 3 ou 4 pour les chats, entre 2 ou 3 pour les lions et un seul à la fois pour les girafes.

Chevaux, Naissance, Mammifère

Crédit photo: Pixabay – FraukeFeind

– Les ovipares : quand les femelles pondent des œufs fécondés, les petits continuent de grandir à l’intérieur. Ils sont donc à l’extérieur du ventre de la mère et se développent grâce aux éléments présents dans l’œuf. Quand ils naissent, ils sont souvent seuls pour faire face au monde qui les entoure, comme notamment les poissons qui doivent ainsi pondre suffisamment pour qu’un maximum de petits survivent aux prédateurs. Comme chez les mammifères, le nombre d’œufs est différents selon les espèces : entre 1 et 20 pour les oiseaux, entre 40 et 60 pour les crocodiles, mais encore une centaine pour les tortues de mer ou les grands serpents.

Grenouille, Ponte, Oeufs

Crédit photo: Youtube – Gargamiel

– Les cas particuliers : Chez les fourmis ou chez les abeilles, il n’y a qu’une seule femelle fécondable, c’est ce qu’on appelle la reine. Elle donne naissance à toute la colonie et a donc un rôle primordial. Pour les escargots, c’est un peu plus spécial car ils sont hermaphrodites. S’ils ont besoin d’un partenaire, le choix n’est pas important puisqu’ils possèdent les deux sexes : ils peuvent donc être compatibles avec n’importe quel autre escargot.

Fourmis, Reproduction, Reine

Crédit photo: Wikimédia – Adam Opioła

Des cycles qui varient considérablement

Si certains animaux se reproduisent plus que d’autres, c’est aussi parce que les cycles de fécondation et la durée de gestation ne sont pas pas les mêmes pour tous. En effet, s’il ne faut que 16 jours pour donner naissance à un petit hamster ou bien 8 mois pour un bébé gorille, il faut presque 2 ans à un petit éléphant pour grandir dans le ventre de sa mère (entre 20 et 22 mois). De même pour les ovipares, la durée dans l’œuf va dépendre de son espèce.

Ainsi, le mode de reproduction, l’espérance de vie de l’animal, le schéma familial et le temps de développement sont des causes de cette différence. Le but est que toute la faune soit préservée grâce à ce mécanisme, car les écosystèmes sont un équilibre à protéger. La nature est vraiment bien faite !

Crédit photo principale : Capture d’écran YouTube – Gargamiel