Accueil Énergie solaire À San Francisco, les bâtiments neufs devront avoir des panneaux solaires sur...

À San Francisco, les bâtiments neufs devront avoir des panneaux solaires sur leur toit

195
PARTAGER
Panneaux solaires à San Francisco

À partir du 1er Janvier 2017, San Francisco demandera que les nouveaux bâtiments aient des panneaux solaires installés sur leur toit. Un exemple à suivre !

San Francisco est peut-être connue pour son brouillard, mais la ville souhaite profiter de ses jours ensoleillés pour produire de l’énergie depuis les toits de ses bâtiments.

Le San Francisco Board of Supervisors, le corps législatif au sein du gouvernement de la ville et du comté de San Francisco, a adopté mardi à l’unanimité une loi qui exigerait pour chaque nouvelle construction inférieure à 10 étages d’installer des panneaux solaires ou des chauffe-eaux solaires sur le toit des bâtiments résidentiels et commerciaux.

Comme l’explique le Business Insider, selon la loi californienne, tous les nouveaux bâtiments de 10 étages ou moins devaient jusqu’à maintenant avoir au moins 15% de leurs toits disposés à recevoir une installation solaire. Mais la ville de San Francisco exigera désormais que ces bâtiments disposent de panneaux solaires.

Cette nouvelle réglementation fait également de San Francisco la première grande ville américaine à imposer des panneaux solaires sur les nouvelles constructions, bien que d’autres villes de Californie ont mis en place des lois similaires.

“En augmentant notre utilisation de l’énergie solaire, San Francisco est une fois de plus leader national dans la lutte contre le changement climatique et la réduction de notre dépendance aux combustibles fossiles”
, a déclaré Scott Wiener, le président du Board of Supervisors, qui a mis en place cette législation. “Profiter de l’espace des toits sous-utilisé est un moyen intelligent et efficace pour promouvoir l’utilisation de l’énergie solaire et d’améliorer notre environnement.”

Une entrée en vigueur en 2017

La nouvelle réglementation ne rentrera pas en vigueur avant le 1er Janvier 2017. Après cette date, toute construction concernée devra installer des panneaux solaires sur son toit.

Scott Wiener a pensé à tout. Dans le même communiqué, il annonce que si un promoteur ne veut pas ajouter de panneaux solaires, il a prévu une autre législation qui vise dans ce cas à végétaliser les toitures, comme c’est le cas en France pour les nouveaux bâtiments commerciaux.

Crédit photo principale : Flickr – Wayne National Forest