Accueil Maladies & Problèmes Zika: le lien entre le virus et les microcéphalies formellement établi !

Zika: le lien entre le virus et les microcéphalies formellement établi !

133
PARTAGER
Zika, microcéphalie

Une première étape a été franchie dans la recherche sur la compréhension du fonctionnement du virus Zika !

Le début de cette année fut ponctué par l’émergence ou plus exactement la résurgence de la menace d’un virus, le Zika, en Amérique du sud. Si quelques cas ont été répertoriés sur notre continent comme mentionné dernièrement, nous ne savions que peu de choses sur ce virus qui développe chez les fœtus des femmes enceintes des microcéphalies. Désormais, des scientifiques ont formellement établi la relation entre l’action du virus Zika dans l’organisme de ces femmes et de leurs enfants, et le développement des microcéphalies.

C’est quoi la microcéphalie ?

Selon Orpha (en anglais), le portail des maladies rares et des médicaments orphelins, mais aussi un site connu dans le domaine des publications médicales, la microcéphalie est un trouble du développement neurologique d’origine génétique hétérogène rare caractérisé par un périmètre crânien réduit à la naissance sans anomalies notables de l’architecture cérébrale et avec un déficit intellectuel variable. Plus simplement donc, il s’agit d’un trouble irréversible, caractérisé physiquement par un développement insuffisant de la boite crânienne et du cerveau.

Deux termes sont importants dans cette définition, “développement” et “génétique”, puisque cela implique que pour que le virus Zika puisse faire développer une microcéphalie à un enfant, il doit impérativement agir sur le génome (bagage génétique) de ce dernier, et c’est de quelle manière le Zika le fait qui vient d’être déterminée par des chercheurs américains.

Le lien formellement établi

En effet, un groupe de chercheurs américains a publié mercredi 13 avril dernier dans le New England Journal of Medicine les résultats d’une étude menée reprenant et évaluant les données disponibles à l’aide de critères qui ont été proposés pour l’évaluation des tératogènes potentiel.

Les tératogènes sont des agents biochimiques, qui lors de leur dissémination dans l’organisme d’une mère enceinte, provoquent le développement de masses cellulaires anormales au cours de la croissance fœtale, provoquant des défauts physiques sur le fœtus.

Cela nous aide de dire que Zika cause ou est une cause de microcéphalie et de graves maladies cérébrales. Nous pourrons être plus clairs dans notre message et nous focaliser sur les autres questions importantes. Par exemple, si une mère est infectée par le Zika pendant sa grossesse, quel est le risque que son bébé soit atteint d’une maladie ?

Cette phrase vient du Dr Sonja Rasmussen, des Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC), selon qui outre le fœtus, la mère serait également probablement en danger. Quels risques pour la mère ? Le Zika aurait-il d’autres effets sur l’organisme ? Quelles sont les implications sur le vécu des enfants en grandissant ? Quelques questions restent en suspend, et le groupe de recherche américain poursuit les travaux, pour en savoir plus.

Crédit photo principale : Wikimedia – Centers for Disease Control and Prevention