Accueil Conseils Santé 9 exercices pour arrêter de ronfler

9 exercices pour arrêter de ronfler

415
PARTAGER
arrêter de ronfler

Vos proches ou votre conjoint vous reprochent de ronfler trop fort la nuit ? Comment arrêter de ronfler ? Ou plutôt comment diminuer vos ronflements ? Il existe plusieurs exercices pour vous aider à y parvenir

Les ronfleurs ne s’en rendent rarement compte mais lorsqu’on dort auprès d’eux, la nuit peut rapidement se transformer en cauchemar. Toutefois, il existe des exercices pour arrêter de ronfler, tout du moins pour diminuer de façon drastique les ronflements. Voici quelques conseils à essayer.

1. Poussez la pointe de votre langue contre l’arrière du palais. Un exercice à répéter 20 fois, cela va réduire les vibrations des tissus de la gorge.

2. Aspirez la langue vers le haut de votre palais en appuyant. Egalement à faire 20 fois de suite.

3. Maintenez votre langue dans le bas de la bouche. Vous mettez le bout de votre langue en contact avec les dents du devant pour limiter les vibrations et libérer votre pharynx. À répéter 20 fois.

4. Mettez votre tête en arrière et prononcer la voyelle A 20 fois. Là aussi, vous libérez votre pharynx pour que l’air circule plus facilement.

5. Musclez votre larynx. Pincez vos lèvres comme si vous alliez embrasser quelqu’un puis soudain, ouvrez grand votre bouche en sortant la langue le plus loin possible durant 10 secondes. Vous pouvez aussi sortir votre langue et appuyer sur un côté durant 10 secondes. Vous relâchez l’effort et recommencez de l’autre côté. Sinon, la tentative de toucher le bout de son nez avec sa langue permet aussi de muscler votre larynx.

6. Chantez haut et fort. Chantez les voyelles A, E, I, O et U le plus fort possible, répétez la syllabe lu-lu au minium 5 fois: vous devez faire des efforts pour sentir et contracter les muscles de votre gorge.

7. Faites du sport. Il ne faut pas pratiquer un sport de façon intensive mais en effectuant une petite marche régulièrement, vous allez vous fortifier, travailler les muscles de votre gorge et améliorer l’efficacité de votre sommeil.

8. Fuyez les allergènes. Que ce soit la poussière, les acariens, les poils d’animaux, les moquettes, tout cela peut potentiellement boucher votre nez. N’oubliez pas d’aérer votre chambre à coucher.

9. Évitez les excitants. Comme l’alcool, la cigarette ou encore le fait de manger gras le soir, il est préférable d’éviter cela pour améliorer la qualité de votre sommeil. À la rigueur, prenez une cuillère de miel avant de dormir, cela peut fonctionner.

Crédit photo principale : Papsmart