Accueil DIY Une incroyable œuvre éphémère installée sur une station de métro parisienne

Une incroyable œuvre éphémère installée sur une station de métro parisienne

317
PARTAGER
Karen Fingerhut, street-art, Mairie des Lilas

L’œuvre solidaire de Karen Fingerhut sur la station “Mairie des Lilas”

Depuis quelques années, les loisirs créatifs sont devenus les maîtres mots d’une certaine génération, plaisir rime avec DIY (comprenez le Do it yourself), et les ateliers créatifs ne cessent d’accroître d’année en année. Collage, objets décoratifs, peinture, customisation ou encore tricot font partie des activités créatives auxquelles se livrent beaucoup de français. Ce n’est pas l’artiste Karen Fingerhut qui dira le contraire.

En effet, cette artiste représente à elle toute seule la passion créative. Autrefois, sculpteur décorateur, styliste objet, auteur et aujourd’hui artiste à part entière, Karen a voulu partager ses créations avec le monde en invitant plusieurs personnes à réaliser le plus grand tricot parisien.

Karen Fingerhut, street-art, Mairie des Lilas

Crédit photo: Facebook – Yarn Bombing aux Lilas

Un projet artistique coloré et décalé qui a pour but de décorer une station de métro parisienne en unissant le savoir-faire de passionnés.

Karen Figerhut se qualifie comme quelqu’un qui n’a jamais aimé la grisaille, elle aime les couleurs, semer la joie dans sa vie mais aussi dans son travail de plasticienne.

Notez également que «Fingerhut» en allemand, signifie «dé à coudre», cette jeune artiste s’appuie donc sur ses racines pour souligner sa passion et son goût pour la création autour des textiles, tricots et plus généralement du fil.

Karen Fingerhut, street-art, Mairie des Lilas

Crédit photo: Facebook – Yarn Bombing aux Lilas

Ce projet d’emmaillotement a réuni plus d’une cinquantaine de personnes volontaires qui ont, de leurs mains, réalisé, tricoté et fabriqué des pans de laine de 80 cm sur 62 ou de 40 sur 62 cm, toutes ces créations destinées à emballer de façon amusante la station de métro «Mairie des Lilas». Donner de la couleur à son quartier, à sa ville, c’était le but de Karen.

Cette œuvre d’art, que l’on pourrait qualifier de street-art, est aussi originale que surprenante, tant sur le fond que sur la forme, et témoigne également d’un bel exemple de partage. Ces volontaires se sont tous retrouvés le samedi 2 mai à 10h30 pour installer et recouvrir la station de tricots. Une œuvre qui cependant sera éphémère et qui laissera la météo décider de son avenir…

Karen Fingerhut, street-art, Mairie des Lilas

Crédit photo: Facebook – Yarn Bombing aux Lilas

Cette mode née aux États-Unis se répand de plus en plus à travers le monde, Houston, Londres et maintenant Paris… Personne ne sait où se trouvera la prochaine œuvre mais une chose est sûre, tout le monde aime cet élan coloré de solidarité. Pas vrai ?