Accueil Parapharmacie & Beauté Aromathérapie : la quintessence des plantes au service de tous les maux

Aromathérapie : la quintessence des plantes au service de tous les maux

209
PARTAGER
Aromathérapie, remède naturel

L’aromathérapie : un remède holistique naturel pour un meilleur équilibre intérieur

Connue depuis l’Antiquité où elle servait à se parfumer, à embaumer les corps des défunts ou encore à soulager les petits maux du quotidien ou les pathologies plus graves, l’aromathérapie est aujourd’hui plus en vogue que jamais ! Relaxantes, calmantes, antiseptiques, apaisantes ou encore stimulantes, les huiles essentielles ont mille et une vertus. Utilisées seules ou conjointement avec des méthodes médicales conventionnelles, elles permettent d’améliorer le bien-être physique et émotionnel.

Monde végétal : une source quasi inépuisable de principes actifs

L’huile essentielle est une substance très odorante obtenue par un processus complexe de distillation des plantes (fleurs, écorces, racines, feuilles, etc.) à l’aide de vapeur d’eau. Véritable force vitale, ces molécules actives aident les végétaux à croître et à développer leur immunité ou encore à se défendre des organismes indésirables et autres bactéries, d’où leurs propriétés extrêmement puissantes.

Voici quelques huiles essentielles et les vertus correspondantes (liste non exhaustive) :

  • basilic : digestive, détend les muscles
  • sauge : anti-dépressive, circulatoire, détend les nerfs et agit sur les œstrogènes (ménopause)
  • bergamote : anti-stress, relaxante
  • ylang-ylang : chasse les idées noires, combat la fatigue, les douleurs et l’anxiété
  • cannelle : tonique, anti-microbienne et anti-parasites
  • menthe : anti-migraineuse, tonique et digestive
  • gaulthérie : anti-inflammatoire, anti-douleurs articulaires et musculaires, anti-spasmodique
  • estragon : anti-spasmodique, anti-allergique
  • citronnelle : digestive, dépurative, anti-inflammatoire, anti-microbes
  • lavande : anti-spasmodique, sédative.

Aromathérapie, remède naturel

Crédit photo: Pixabay – nnoeki

Modes d’administration

Les huiles essentielles peuvent être utilisées de plusieurs manières, le plus important étant d’en faire bon usage pour en retirer les bénéfices en toute sécurité.

Par voie orale (au delà de l’âge de 7 ans)

Elles doivent impérativement être diluées (huile végétale ou Solubol) ou versées sur un support (sucre, miel…), le tout à raison de 2 à 3 gouttes. Toutes les huiles ne sont pas utilisables par voie interne (se reporter à la notice).

En application cutanée ou en massage

Traversant rapidement l’épiderme, elles agissent en profondeur dans l’organisme et peuvent être utilisées pures (quelques gouttes) ou diluées (25ml d’huile végétale neutre + 15 gouttes d’huile(s) essentielle(s) de votre choix).

En préparation cosmétique pour lutter contre les problèmes de peau ou activer la circulation

La proportion adéquate est de 2% pour un soin visage et de 5% pour un soin corporel.

En bain aromatique associant voie cutanée et voie respiratoire

Les huiles essentielles étant insolubles, elles doivent préalablement être dispersées dans de l’huile végétale ou du Solubol, ou encore être versées sur du sel de bain neutre. Le dosage est de 10 à 15 gouttes.

En diffusion atmosphérique pour assainir l’air ou tuer les microbes

Versez quelques gouttes dans un diffuseur ou brumisateur, sur un linge ou un galet, ou encore dans un inhalateur, le tout en évitant absolument les diffusions prolongées.

En cuisine pour parfumer agréablement les plats ou réaliser des tisanes originales

Diluez 2 gouttes dans un dispersant de type Solubol. A noter que les cristaux d’huiles essentielles sont tout indiqués à l’usage culinaire.

Où les trouver ?

En pharmacies, parapharmacies, magasins bio, épiceries spécialisées ou sur Internet, l’essentiel étant de rester vigilant sur la conformité des normes et la traçabilité. Privilégiez de préférence les huiles issues de l’agriculture biologique, gages d’une composition 100% pure et naturelle.

Crédit photo principale : Pixabay – fudowakira0