Plus de gens meurent de trop manger que de ne pas assez manger

Le nombre de personnes en surpoids et obèses a grimpé en flèche au cours des trente dernières années, passant de 857 millions en 1980 à plus de 2 milliards en 2013. C’est presque un tiers de la population mondiale.

Dans la seule année 2010, entre 3 et 4 millions de personnes sont décédées en raison de complications liées à l’obésité. Et tandis que les États-Unis sont souvent montrés comme le porte-étendard pour les gens obèses, plusieurs pays suivent de près les USA.

En réalité, il y a maintenant presque deux fois et demi plus de personnes en surpoids et obèses sur la planète qu’il n’y a de gens souffrant de la faim. Et plus de gens meurent de trop manger que de ne pas manger assez.

Avec des gens du monde entier devenant de plus en plus sédentaires à cause des bureaux et des emplois en informatique et ayant de plus en plus accès à des aliments à haute teneur en calories et graisses comme la restauration rapide et les boissons gazeuses, l’épidémie d’obésité va devenir un problème de santé publique massif dans les décennies à venir, à moins que des mesures drastiques soient prises.

“L’obésité est un problème affectant des personnes de tous âges et de tous types de revenus, partout”, explique Christopher Murray, directeur de l’Institute for Health Metrics and Evaluation à l’Université de Washington, qui a dirigé l’étude dans 188 pays publiée dans le journal The Lancet.

Fast-food obésité

Les fast-foods facilitent la prise de poids . Crédit photo: Flickr – ebruli

Cette étude révèle donc les 10 pays où l’obésité frappe le plus. La présence de certains pays va certainement vous surprendre :

Le classement chiffré

1. Etats-Unis : 78 millions soit 33,3% de la population adulte

2. Chine : 46 millions soit 4,4% de la population adulte

3. Inde : 30 millions soit 3,8% de la population adulte

4. Russie : 28 millions soit 24,1% de la population adulte

5. Brésil : 22 millions soit 16,2% de la population adulte

6. Mexique : 20 millions soit 26,9% de la population adulte

7. Egypte : 18 millions soit 35,9% de la population adulte

8. Allemagne : 16 millions soit 24,3% de la population adulte

9. Pakistan : 14 millions soit 13,6% de la population adulte

10. Indonésie : 11 millions soit 6,8% de la population adulte

A noter que l’Organisation Mondiale de la Santé relève que les femmes sont plus touchées par le problème de l’obésité et du surpoids.
Obésité surpoids photo

Crédit photo: Flickr – Marjan Lazarevski

Que pensez-vous de ces chiffres alarmants ?

Source photo principale : Flickr – Matthew McCullough

Ne ratez pas l'actualité du monde de demain grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


25 Commentaires

  1. Ce classement n’a pas grand intérêt. Un classement sur la proportion de gens obèses par rapport à la population (adulte) totale aurait été plus instructif, il est évident qu’ici les pays les plus peuplés vont se retrouver en tête car statistiquement il y aura plus de gens obèses.

    En effet, si la Chine est 2eme selon ce classement, la part de gens obèses ne représente que 4,4% de la population adulte. À l’inverse, si l’on prend le cas hypothétique d’un petit pays dont l’obésité frapperait 80% de la population adulte, celui-ci n’apparaîtrait même pas dans ce classement. Ce type de chiffre me semble pourtant beaucoup plus important à mettre en avant.

    Et il aurait pu être utile de donner les chiffres de la France pour donner matière à comparaison, je ne suis pas sûr qu’en proportion on soit si “mal” classés…

    • Tout à fait !
      C’est également ce que je me suis dit aussi…

      C’est d’ailleurs dans ce cas, avec cette formule, que l’on voit que l’Egypte est en fait le pays où il y a le plus d’obèses si on respecte la proportionnalité de la population de chacun…

      Car il y a “seulement” 18 millions d’obèses dans ce pays mais avec un pourcentage de quasi 36% de toute leur population !!!

      L’Égypte est d’ailleurs le seul pays qui est supérieur aux USA dans ce classement si on prend en compte le pourcentage/habitants…

      • Alors refaites la liste car une liste correcte – dans ce cas – est selon le pourcentage, pas selon le nombre des personnes. Comme vous l’avez fait, c’est irrelevante.

  2. Ennemi numéro 1: Le sucre, responsable de l’obésité et du diabète.

    La technique des industriels du sucre ?
    Discréditer le concurrent, l’aspartame.
    Une campagne tous les 5 ans en moyenne sur des probables cas de cancers, problèmes neurologiques etc…

    Le message, mangez du sucre, vous aurez des problèmes mais vous saurez lesquels, avec l’aspartame on sait pas.
    Pourquoi on sait pas, parce qu’il n’y en a jamais eu, c’est inoffensif.

    Tout comme l’industrie du tabac avec la cigarette électronique et le danger de la vaporisation de produits utilisé dans des médicaments comme la ventoline par exemple, et largement diffusé lors des soirées en boite de nuit ou lors des spectacles.

    • Laspartame inoffensif? Morte de rire. Le miel et le sirop d’érable encore je veux bien car c’est naturel. Le sucre de canne non raffiné a un indice glycémique plus bas que le sucre blanc. A mon avis, graisses chauffées à plus de 110 degrés, hydrogénées, ou encore le gluten sont tout aussi responsables de l’obésité que le manque d’exercice. Il n’y a pas que la télé, la voiture et l’ordinateur dans la vie…

      • Arrêtez avec le fantasme, c’est naturel c’est bon pour la santé…. Les poisons les plus mortels sont naturels comme le curare et la digitaline.

  3. Toute personne grasse n’est pas nécessairement obèse.Comment était la méthodologie pour classer une personne obèse? D’ailleurs l’unité d’échantillonnage est trop grande dans ce travail.

    En plus, je pense à mon avis vous devrait avoir une unité d’échantillonnage non basé sur le PIB d’un pays On prend au hasard X nombre idéale pour tout les pays et / ou citées et et on compare le résultat obtenu.
    Comme suggestion, je préfère si nous pouvons vous aider à échantillonner aussi dans nos villes respectives et vous en voyé le résultat afin de bien tirer une conclusion. Mais avant tout nous devons être à mesure d’avoir une méthodologie modèle pour tout et partout.

  4. “En réalité, il y a maintenant presque deux fois et demi plus de personnes en surpoids et obèses sur la planète qu’il n’y a de gens souffrant de malnutrition.”

    cette phrase ne veut absolument rien dire car les gens qui souffrent de la famine souffrent également de mal nutrition

    • Les gens en surpoids et obèses le sont très probablement aussi à cause de leur malnutrition (“manger mal”).

  5. encore une information ridicule , c’est avec ce genre de personne qui se pretend capable de poreter une information bidon qui destabilise toute la science sociale et technique.
    je lui conseille vivement de changer de metier .

  6. Faire un classement sur le nombre total de personnes est absolument sans interet, voire grotesque ! Il faut faire un classement basé sur la proportion de personnes !

    • Bien sûr que si! Grâce à ces données, on peut savoir sur quelles parties de la planète le champ gravitationnelle est le plus altéré par la concentration de masse graisseuse totale….

  7. Le record absolu est aux Seychelles ,petit pays paradisiaque à voir absolument ,très belles femmes mais 61 % sont obèses !!!!

  8. L’article est pauvrement ecris , vous citz le nombre alors qu’ils n’ont aucune relation avec le pourcentage en pourcentage les rngs sont totalement different ,

    • Je pense qu’avant de faire part de vos remarquables commentaires, vous auriez intérêt à apprendre l’orthograhe et la langue française, qui n’est pas plus difficile que bien d’autres, que son locuteur soit obèse ou anorexique.

  9. les gens sont des goinfres qui ne savent pas se limiter.c est pathétique. il y a l obésité, partie visible du phénomène et il y a la partie invisible : la vie quasi animale de la plupart des obèses, l indigence morale et intellectuelle, la télévision, le conformism, le matérialisme.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici