Accueil Alimentation La “chambre forte de l’apocalypse” renferme les plus précieuses semences au monde

La “chambre forte de l’apocalypse” renferme les plus précieuses semences au monde

340
PARTAGER
Réserve de semences de Svalbard

La grande réserve de Svalbard stocke des graines de toutes les cultures vivrières de la planète afin de les conserver pour l’avenir !

Située sur un flanc de montagne dans l’archipel arctique du Svalbard, en Norvège, la Réserve mondiale de semences du Svalbard (en anglais Svalbard Global Seed Vault) contient les cultures les plus prisées au monde. Elle renferme, excusez du peu, le meilleur espoir de nourrir le monde dans le cas d’une catastrophe naturelle mondiale sans précédent.

Cette banque mondiale un peu particulière est inconnue de la plupart des gens. En effet, au lieu de protéger de l’argent ou de l’or, elle contient des biens encore plus précieux pour la survie de l’humanité. Il s’agit d’une grande réserve de semences que ce soit celles que l’on retrouve dans l’agriculture (fruits, légumes), dans l’horticulture (fleurs, plantes) ou dans la sylviculture (arbres, forêt, bois). Le but est de stocker ces ressources vitales afin de préserver la diversité génétique.

Graines conditionnées pour partir à Svalbard

Des lots de semences en partance pour la Réserve mondiale de semences du Svalbard, en Norvège – Crédit photo: Flickr – CIAT

La chambre forte souterraine sur l’île de Spitzberg

C’est proche du Pôle Nord (à 1120 km), dans l’océan arctique, que la réserve a été construite: Svalbard est un archipel de la Norvège dont les conditions climatiques et géologiques sont parfaites pour la conservation des semences (graines, bulbes, tubercules). Ces dernières sont conservées dans ce bunker sous les glaces et la terre gelée: la température y est de -18°C.

Cette chambre forte a été inaugurée en 2008, sur l’île de Spitzberg, un territoire comptant seulement 2300 habitants. Les tunnels souterrains ont pris place dans une ancienne mine de charbon. Vous pouvez découvrir en photo ci-dessus l’entrée de la réserve éclairée de nuit.

Entrée, Réserve, Semences

Entrée de la réserve / Crédit photo: Wikimédia – NordGen/Dag Terje Filip Endresen

Une réserve de semences unique en son genre

Alors que des espèces animales et végétales disparaissent chaque jour à cause de la pollution, du réchauffement climatique et des modifications des territoires (déforestation, urbanisation…), il est important de préserver les semences pour notre survie. En effet, la biodiversité est un équilibre qui ne devrait pas être remis en cause si nous souhaitons avoir un avenir sur cette planète.

En cas de perte accidentelles de variétés, il sera possible de retrouver des graines de celles-ci dans la banque mondiale de Svalbard. Les infrastructures permettent de stocker en toute sécurité plus de 860.000 échantillons actuellement (pommes de terre, blé, orge, maïs, laitue, riz…) et plus d’un demi-milliard de graines, tandis que des échantillons nouveaux arrivent tous les jours de tous les pays. La réserve serait capable de garder 4.5 millions de semences au total, d’où l’importance pour les pays de participer à l’envoi de semences vers ce lieu unique en son genre.

Intérieur de la réserve de Svalbard

À l’intérieur de la réserve – Crédit photo: Flickr – Dag Terje Filip Endresen

À la découverte de ce lieu isolé du monde

En plus des températures basses du territoire, cette véritable “arche de Noé végétale” contient un système de refroidissement très efficace pour conserver les espèces. Si une catastrophe survient à l’extérieur ou que l’électricité est coupée, grâce aux dispositifs mis en place, les graines ne vont courir, a priori, aucun risque à l’intérieur et donc pouvoir être réutilisées plus tard.

Les semences à l’abri d’une guerre nucléaire

La chambre forte, on l’a dit, est conçue pour protéger les semences contre les pires cataclysmes, que ce soit une guerre nucléaire ou un virus mondial.

configuration interne de Svalbard

Crédit photo: Global Crop Diversity Trust

Crédit photo principale : Wikimedia – Bjoertvedt

  • Et des semences de latino-hellénistes? Où les conserve-t-on?
    Un bonjour de printemps qui va faire pleuvoir des inscriptions européennes pour le latin vivant …
    https://youtu.be/2Z9n63iJK-E