Accueil Climat Une pénurie mondiale de café est-elle inévitable ?

Une pénurie mondiale de café est-elle inévitable ?

384
production de café, pénurie mondiale

Face une importante sécheresse au Brésil, le plus grand producteur de café au monde, une pénurie mondiale de café semble inévitable dans les mois ou les années à venir.

Si vous comptez sur une bonne tasse de café pour vous réveiller et passer une bonne matinée, vous pouvez commencer à en stocker chez vous: il semblerait que nous allons bientôt être confrontés à une pénurie de graines de café, qui composent l’une des boissons chaudes les plus populaires au monde. Les derniers chiffres de la production mondiale du café ont été publiés par le Foreign Agricultural Service (pdf en anglais), et alors qu’on observe une légère hausse cette année, tous les facteurs sont là pour démontrer que cela ne va pas durer beaucoup plus longtemps.

Sécheresse au Brésil

En cause, un pays: le Brésil. Alors que le pays fournit habituellement 50 millions de sacs par an (un sac équivaut à 60 kg, soit 3 millions de tonnes), une grande sécheresse qui sévit actuellement a fait perdre l’équivalent de 5 millions de sacs dans sa production de café l’année dernière. Etant donné que la nation sud-américaine produit un tiers du café du monde, tout manque à gagner va se faire sentir dans le monde entier.

plantation de café au Bresil

Crédit photo: Wikimedia – Knase

L’Indonésie, le Honduras et le Vietnam limitent la casse

Mais alors pourquoi la production de café devrait augmenter cette année ? Selon le rapport mondial publié par le Foreign Agricultural Service, c’est grâce à des niveaux record de production de l’Indonésie et du Honduras, ainsi que d’une reprise du marché au Vietnam, le deuxième plus grand producteur de café derrière le Brésil. Les conditions de production dans ces pays n’ont jamais été aussi bonnes qu’en ce moment, de sorte que l’excédent généré compense la chute de production du Brésil.

Malheureusement, cela ne peut pas durer éternellement. Il est probable que la production record de café de l’Indonésie et du Honduras replonge avant que le Brésil se soit remis complètement de sa sécheresse. Ajoutez à cela l’augmentation de la consommation de café dans le monde entier, en particulier dans les marchés en développement tels que le Brésil, la Chine et l’Inde, et nous pourrions bientôt envisager une situation où la demande dépasse l’offre.

sacs de café au Bresil

Crédit photo: Wikimedia – Dornicke

Non seulement davantage de gens boivent du café, mais plus de gens boivent du café de meilleure qualité. Comme le Guardian le rapportait l’année dernière, les rendements des cultures ont diminué et les prix ont déjà augmenté en raison de la situation au Brésil, qui affecte également la production de sucre. Et les effets imprévisibles des changements climatiques pourraient aggraver la situation.

“Indépendamment de ce qui arrive au Brésil actuellement, on doit s’attendre à des prix bien plus élevés et une compétition féroce pour le café de qualité,” affirmait Kim Elena Ionescu, une acheteuse de café pour l’entreprise Counter Culture, au Guardian. Les experts du secteur estiment que les besoins de production de café vont s’élever de 40 à 50 millions de sacs au cours des 10 prochaines années pour répondre à la demande, et la production pour la saison 2015/2016 devrait être d’environ 150 millions de sacs.

“Tôt ou tard, dans les mois ou les années à venir, nous devrons prendre une décision audacieuse pour trouver une solution” indique Andrea Illy, un torréfacteur en Italie interrogé par Bloomberg. “Nous ignorons d’où ce café proviendra.”

Crédit photo principale : Flickr – McKay Savage