Accueil Pollution de l'air Oslo veut bannir les voitures de son centre-ville, une fois pour toute

Oslo veut bannir les voitures de son centre-ville, une fois pour toute

296
Oslo, voitures interdites

L’air pourrait bientôt être un peu plus pur dans la capitale Norvégienne. Un projet vise à interdire l’accès aux voitures dans le centre d’Oslo. Une “journée sans voiture” pour toujours

Est-ce le début de la fin pour les voitures dans les grandes villes européennes ? Quelques semaines seulement après que Paris ait interdit les voitures de son centre urbain pour une journée, la capitale norvégienne, Oslo, affirme aujourd’hui que son propre centre-ville sera sans voiture en 2019, de façon permanente et définitive.

Annoncé ce 19 octobre par le conseil municipal, le plan d’Oslo éliminerait définitivement les voitures du centre-ville d’ici les quatre prochaines années. Quelque 90.000 personnes travaillent dans la zone, mais le Conseil municipal, une coalition de gauche nouvellement élue, a promis que le transport automobile sera remplacé par plus de 60 kilomètres de nouvelles voies cyclables et une expansion massive des services de transport public.

Les bus, les voitures pour personnes handicapées, et les véhicules de livraison seront encore autorisés, rapporte Reuters. Mais les 350.000 voitures appartenant à des habitants d’Oslo, cependant, devront rester en dehors.

Les autorités municipales d’Oslo espèrent réduire les émissions de gaz à effet de serre dans les cinq ans de 50% de ce qu’elles étaient en 1990. En 2019, elle vise également à réduire le trafic automobile dans toute la ville, et pas seulement du centre-ville, à 20%.

Ce projet d’interdiction a déjà soulevé de nombreux problèmes: sur les 57 centres commerciaux d’Oslo, 11 sont situés dans la zone d’interdiction des véhicules, et les entrepreneurs et hommes d’affaires qui exploitent ces centres sont très inquiets sur les pertes potentielles que cela pourrait provoquer. Mais quand on connait la détermination de la Norvège pour des projets en faveur de l’environnement, comme en cessant d’investir dans le charbon ou en encourageant l’achat de voitures électriques, on peut être sûr que la ville fera tout ce qui est en son possible pour faire accepter le projet.

Crédit photo principale : Oslo vue du ciel – Wikimedia – Chell Hill