Accueil Pollution de l'eau En Inde, ce lac est tellement pollué qu’il prend feu

En Inde, ce lac est tellement pollué qu’il prend feu

232
PARTAGER
lac de Bellandur, Bangalore, Inde, feu, pollution de l'eau

Dans la ville indienne de Bangalore, le lac de Bellandur est si pollué par les déchets chimiques et autres eaux usées qui s’y déversent depuis plusieurs années, qu’une épaisse mousse blanche recouvre la surface de l’eau. Evidemment nocive pour la santé des habitants, cette dernière se trouve être également inflammable

Bangalore, une ville active d’Inde, ne fait pas la une des journaux pour ses prouesses technologiques ou pour une fête particulière. Depuis quelques mois, un phénomène étrange et inquiétant se passe à la surface du lac de Bellandur. Un spectacle désolant et dangereux pour la santé de la population locale, triste phénomène de l’action de l’Homme sur la nature.

Le lac de Bellandur n’est pas l’endroit idéal pour piquer une tête ou pour se délasser après une dure journée de travail. Chaque jour, ce sont 500 millions de litres d’eaux usées non-traitées qui se retrouvent dans ce lac. Une quantité monstrueuse produite par les industries du coin et même la mafia locale qui n’hésite pas à investir les lieux avec leurs déchets.

Mousse blanche et lac en feu

Le lac de Bellandur ne ressemble plus à un lac depuis longtemps. À la place de l’eau, on retrouve une mousse blanche. Une mousse qui renferme des produits chimiques que nos amis les Hommes s’amusent à déverser tranquillement dans ce lac, comme l’écrit The Indian Times. Mais la stupidité ne s’arrête pas là car cette mousse peut prendre feu spontanément, comme le montre cette vidéo diffusée en mai dernier :

La présence d’ammoniac, de phosphore ainsi que d’huile provoque une combustion. Un mélange instable qui apporte également des émanations chimiques pour les habitants qui sont non loin de là. Une zone dangereuse pour la santé qui ne semble pas pour autant inquiéter les autorités locales qui laissent faire ce phénomène depuis trop longtemps déjà.

Sur le Net, les locaux appellent à l’aide et publient de nombreuses vidéos de la mousse du lac, espérant enfin que le gouvernement va agir.