Accueil Maladies & Problèmes Pourquoi il ne faut laisser personne embrasser votre bébé

Pourquoi il ne faut laisser personne embrasser votre bébé

210
PARTAGER
herpès, bébé

« Ne laissez pas n’importe qui embrasser votre bébé »

Difficile de se retenir d’embrasser un bébé, surtout quand il s’agit de celui de vos amis ou de membres de votre famille. Pourtant, cette histoire montre qu’il est nécessaire de s’abstenir, au risque de gravement mettre en danger l’enfant.

En effet, une mère en provenance d’Angleterre affirme que son nouveau-né, une fille du nom de Brooke, aurait pu mourir après avoir contracté un herpès labial d’une personne pourtant bien intentionnée. Claire Henderson a partagé une photo de l’infection que son bébé a subi après avoir été embrassé par un visiteur après sa naissance. Beaucoup de visiteurs sont venus la voir après qu’elle ait accouché, et l’un d’entre eux était certainement porteur du virus de l’herpès.

La mère a indiqué que le visiteur ne semblait pas avoir un bouton de fièvre au moment où cette personne est venue voir Brooke. Cependant, l’herpès ou HSV-1, se transmet principalement par contact avec les particules virales présentes dans les boutons de fièvres, la salive et les surfaces buccales, labiales ou péri-orales, comme l’indique l’Organisation Mondiale de la Santé.

Please share this with every new mum and pregnant woman you know… COLD SORES CAN BE FATAL FOR A BABY. Before 3 months…

Posted by Claire Henderson on mardi 15 septembre 2015

Elle a remarqué que Brooke avait un bouton de fièvre et les lèvres gonflées au moment de la nourrir une nuit. Mme Henderson l’a alors amenée à l’hôpital immédiatement, et a dit qu’elle a eu raison de prendre cela au sérieux. Brooke avait des plaies au fond de sa gorge et a dû être auscultée pour voir si elle n’avait pas de dommages importants au cerveau ou au foie. Le nouveau-né a été mis sous perfusion anti-virale pendant cinq jours, et se porte maintenant bien.

Sa mère a partagé l’histoire sur Facebook pour avertir les autres mères d’être prudentes, et son post a recueilli près de 47.000 partages. Comme elle l’écrit, « avant l’âge de trois mois, un bébé ne peut pas lutter contre le virus de l’herpès. Or, 85% de la population serait porteuse du virus, qu’il se manifeste ou non par un bouton. » Les risques de transmission à un nouveau-né sont donc assez élevés.

Via The Telegraph