Accueil Développement durable Le Val de Marne bannit le glyphosate

Le Val de Marne bannit le glyphosate

Pixabay - FelixMittermeier

Superbe nouvelle pour tous les défenseurs de l’environnement ! En effet, le Président du Conseil Départemental du Val de Marne vient de prendre un arrêté pour interdire l’utilisation du glyphosate sur son département. Le Val de Marne est le premier département de France à franchir ce cap essentiel pour l’avenir de notre Planète.

Une belle annonce

C’est Christian Favier, Président du Conseil Département du Val de Marne, qui fait le buzz aujourd’hui. Il faut dire qu’il a fait très fort avec sa mesure phare pour protéger l’environnement. Il a annoncé ce mercredi matin avoir signé un arrêté. Ce dernier interdit l’usage de produits phytopharmaceutiques contenant du glyphosate ou des perturbateurs endocriniens.

C’est une avancée majeure dans le combat mené contre ces substances dangereuses. Le Val de Marne entend montrer l’exemple aux autres départements et souhaite participer activement au débat sur la santé publique. C’est notamment la santé des riverains des zones d’épandage qui est concernée et mises en cause dans l’utilisation du glyphosate, cet herbicide tellement décrié.

Une avancée symbolique

C’est une avancée très symbolique que l’annonce fait par le Val de Marne.Un communiqué officiel concernant l’interdiction du glyphosate sur son territoire a été envoyé à la presse pour rappeler combien il était important que les autres départements prennent exemple sur cette mesure. Ce n’est qu’un début, mais c’est déjà une belle avancée.

La prochaine étape serait l’interdiction du glyphosate partout en France. On sait que certains départements y sont malheureusement opposés à ce jour, mais l’idée fait tout de même son chemin, la preuve avec la décision prise par le Val de Marne. On espère que ce n’est que le début d’une nouvelle ère sans pesticide, pour le bien être de notre Planète et de la population.

L’idée continue à faire son chemin, et c’est une bonne chose. On ne peut que féliciter le Val de Marne pour cette jolie décision. Bravo !

Source :

Le Parisien

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here