Accueil Biodiversité Une application utilise la reconnaissance faciale pour identifier les primates en danger

Une application utilise la reconnaissance faciale pour identifier les primates en danger

231
PARTAGER
primates
Chimpanzé - Crédit photo : Dominik Scythe - Unsplash

Une nouvelle application de reconnaissance faciale aide ses utilisateurs à reconnaître les espèces de primates en danger d’extinction. Elle a pour vocation de mieux les protéger.

Une protection et une conservation nécessaires pour les primates

De nombreuses espèces de primates sont aujourd’hui menacées de s’éteindre. Sans protection ni mesures de conservation, ces singes sont condamnés à disparaître. PrimID est une application qui utilise un logiciel de reconnaissance faciale pour aider les utilisateurs à identifier les singes en danger comme les chimpanzés, les lémuriens ou les singes dorés.

primates
Lémurien – Crédit photo : Erik Jan Leusink – Unsplash

Le professeur Anil Jain et son étudiant Debayan Deb ont développé cette application au laboratoire de biométrie de l’université du Michigan. L’application PrimID peut être téléchargée sur tous les appareils Android. Elle contient une base de données très étendue ainsi que des milliers d’images de primates. Chaque singe présent dans la base de données dispose d’un nom et d’une biographie.

Plusieurs fonctionnalités pour protéger les primates

Les utilisateurs de PrimID ont la possibilité de télécharger une image. L’application sondera alors sa base de données afin d’identifier le primate présent sur la photographie. Une autre fonction est intégrée à l’application. Elle permet aux curieux de comparer deux images de primates pour mettre en évidence leurs similitudes et leurs différences. L’application permet alors d’identifier les primates en danger, notamment dans le cadre d’un trafic.

primates
Tamarin lion doré – Crédit photo : NadineDoerle – Pixabay

D’autre part, l’application permet d’offrir un dispositif de suivi peu coûteux en comparaison des systèmes déjà en place. Cette solution est gratuite et propose un taux de précision de plus de 90 %. PrimID agit aussi comme un moyen de dissuasion pour le trafic, car les utilisateurs peuvent s’en servir pour surveiller les activités illégales. Si elle ne peut établir une correspondance, elle proposera cinq primates potentiels issus de sa base de données. Les créateurs de l’application souhaitent donc la développer en l’enrichissant de plus grands ensembles de données.

Source :

Springwise