Accueil Société / Mondialisation La NASA a réussi à mettre au point un réacteur nucléaire à...

La NASA a réussi à mettre au point un réacteur nucléaire à utiliser sur Mars

381
PARTAGER
Le réacteur nucléaire Kilopower permettra à la NASA de réussir les missions habitées et robotiques sur la planète Mars. Crédit photo : Pxhere

Se rendre sur la planète Mars est un défi, mais trouver un moyen d’y vivre, même pour une courte période, est un challenge de taille. La NASA expérimente un réacteur nucléaire appelé Kilopower qui, selon elle, pourrait fournir une énergie sûre et abondante, nécessaire pour les futures missions d’exploration spatiale humaine et robotique sur la planète Mars.

Un minuscule réacteur nucléaire qui pourra faire l’affaire

Le système de fission nucléaire a été développé dans le cadre du projet Kilopower de la NASA et vise à être un moyen fiable à long terme pour alimenter les deux prochaines missions à la surface de Mars. Le système prototype utilise un noyau de réacteur d’uranium 235, à peu près de la taille d’un rouleau d’essuie-tout moyen.

Le projet du réacteur nucléaire Kilopower :

Le but ultime est que le système électrique puisse fournir les 40 à 50 kilowatts d’énergie qui pourraient maintenir les habitats et les systèmes de soutien à la surface de la planète rouge. Kilopower, selon la NASA, est un système de fission spatiale qui pourrait fournir jusqu’à 10 kilowatts d’énergie électrique en continu pendant au moins 10 ans. C’est à peu près assez de puissance pour faire fonctionner deux ménages moyens.

Un test concluant, le plus gros travail reste à faire

La semaine dernière, la NASA a fourni une mise à jour sur le projet, qui a débuté en 2015 dans le cadre du programme Game Changing Development. L’organisme spatial et le ministère de l’Énergie des États-Unis ont déclaré que les premiers essais sur le système prototype, qui ont débuté en novembre, ont été couronnés de succès. Un test de puissance complet est prévu au mois de mars.

Steve Jurczyk, administrateur associé de la Direction de la mission de technologie spatiale de la NASA, a noté que la prochaine mission sur Mars en 2020 appelée Mars Oxygen ISRU (MOXIE) va extraire le dioxyde de carbone de l’atmosphère martienne pour créer de l’eau. L’espoir est que le projet Kilopower puisse fournir l’énergie nécessaire aux autres équipements d’extraire cette eau et de créer du carburant pour une mission humaine à plus grande échelle.

Source :

Sciencepost