Accueil Maladies & Problèmes VIH : un test rapide sous forme de clé USB !

VIH : un test rapide sous forme de clé USB !

12
PARTAGER
Clé USB pour détecté le Sida (VIH)

Bientôt, vous achèterez votre test VIH à la pharmacie tel un test de grossesse, le virus peut être détecté de façon plus rapide et discrète à l’aide d’une clé USB !

Véritable fléau sans pareil, pathologie à l’origine de plusieurs millions de décès chaque année, le Sida demeure jusqu’à présent sans traitement préventif ni curatif. Seul moyen d’éviter d’être contaminé, se protéger à l’aide de moyens usuels et répandus, tels que l’abstinence ou l’usage du préservatif lors des rapports sexuels. Malgré la virtuelle stagnation de la recherche sur le plan des moyens de lutte et d’éradication du virus dans l’organisme, la recherche s’est focalisé sur la facilitation de sa détection dans notre sang.

Si en 1980 il fallait patienter des semaines afin de connaitre son statut sérologique du fait de la rareté des moyens de détection du virus causal, le VIH, en 2016, il ne faut désormais que votre courage, quelques minutes et une clé USB, pour savoir si oui ou non, vous êtes porteurs de l’agent pathogène.

Au Royaume-Uni, l’on ne retiendra pas que le #Brexit en 2016

Comme bien souvent, c’est l’Angleterre qui est à l’honneur. En effet, le test de dépistage du VIH par clé USB est une invention britannique, qui naquit dans les laboratoires de l’Imperial College London et DNA Electronics.

Du pain béni pour les patients atteints de VIH

Aujourd’hui les traitements contre le virus du Sida sont très pointus, même s’ils ne se contentent en fait que de faire régresser la charge virale et par ricochet annuler les effets pervers du VIH dans l’organisme des personnes atteintes. Cependant, comme tout virus, le VIH peut développer des résistances au traitement, et la prise de ses molécules habituelles peut n’avoir aucun effet. La résultante serait une prise médicamenteuse inutile, puisque la charge virale augmentant.

C’est en somme ce qui justifie allègrement le passage régulier des patients séropositifs et porteurs de la maladie dans les laboratoires hospitaliers : afin de savoir où ils se situent du point de vue de la charge virale dans leur flux sanguin. Alors qu’il est nécessaire aujourd’hui de patienter 3 jours et parfois plus pour avoir un bilan complet quant à sa charge virale, l’appareil développé par l’Université Londonienne sera à même de tout vous dire non seulement de votre statut, mais aussi de l’évolution de votre maladie (charge virale) en 30 minutes.

Facile à utiliser, 95% de précision

Jouissant d’un fonctionnement analogue à celui des bandelettes à glycémie relativement répandues dans la société, le test rapide de VIH a simplement besoin d’un échantillon sanguin. Vous faites une minuscule entaille dans votre doigt et positionnez ce dernier sur la zone de contact à réactif prévu à cet effet, et le dispositif capte le sang dont il a besoin pour conduire le test.

Si jamais le virus du VIH est présent dans l’échantillon de sang fourni, cela aura pour effet de provoquer un changement d’acidité du mélange sang + réactif, que la puce présente dans le dispositif va transformer en signal électrique. L’équipe en charge du développement de la puce a testé 991 échantillons sanguins avec une précision de 95 %.

Commentaires