Accueil Biodiversité Une quarantaine de séquoias plantés dans un parc artificiel anglais

Une quarantaine de séquoias plantés dans un parc artificiel anglais

12
PARTAGER
Parc, Angleterre, Sequoias

Il y a trois semaines, l’Angleterre a pu accueillir de nombreux séquoias dans l’emblématique parc “Eden Project” pour les protéger.

Les séquoias sont des arbres très anciens puisque certains peuvent être âgés de plus de 3000 ans, comme le spécimen qui a pu être photographié en intégralité en Californie. Du fait de leur âge, ils ont une taille considérable, comme c’est le cas pour Hyperion qui mesure plus de 115 mètres de hauteur.

Seulement, s’il est présent aux États-Unis, surtout dans la région californienne, ce genre de conifère n’existe que dans très peu d’endroits en Europe. Le Royaume-Uni a donc voulu intégrer cette espèce d’arbre dans son parc environnemental Eden Project.

La première forêt de séquoias d’Europe

Les séquoias sont réputés pour être les plus gigantesques conifères du monde. Ils se divisent en deux catégories spécifiques: ceux à “feuilles d’if” et ceux considérés comme “géants” du fait de l’épaisseur de leur tronc. Mais en Europe, aucun espace n’est encore comparable au Parc National de Redwood en Californie, qui protège une biodiversité indigène unique en son genre.

Ainsi, en collaboration avec l’association américaine The Archangel Ancient Tree Archive, les anglais seront les premiers à posséder une forêt de séquoias sur le continent. En effet, 40 jeunes plants de cette espèce ont été plantés il y a presque un mois, afin qu’ils deviennent de grands arbres majestueux et ancestraux au fil du temps. Ils sont, pour la plupart, issus de la souche d’un célèbre séquoia de dix mètres de large malheureusement coupé dans les années 1890.

Eden Project, le grand parc environnemental

Eden Project, Parc artificiel

Crédit photo: Eden Project

En l’an 2000, l’Angleterre a mis en place sur son territoire, dans la région de Cornouailles, un parc artificiel qui accueille de nombreuses espèces animales (insectes, oiseaux, reptiles), mais surtout végétales (arbres, plantes, fleurs…). Cette réserve environnementale, désormais incontournable au Royaume-Uni, porte le nom de “Eden Project”. Toutes les conditions climatiques sont réunies pour faire évoluer des écosystèmes différents et mettre en avant la biodiversité.

Eden Project, Parc artificiel, Nuit

Crédit photo: Wikimédia – Mark Vallins

Les touristes sont nombreux à affluer dans ce jardin d’acclimatation afin de visiter et découvrir ce lieu paradisiaque pour les plantes. Il faudra cependant attendre de nombreux siècles avant de pouvoir admirer la grandeur des séquoias, car leur croissance est loin d’être terminée !

Une vidéo qui présente la biodiversité du complexe environnemental Eden Project

Crédit photo principale : Wikimedia – Allie_Caulfield

Commentaires