Accueil Développement durable Sandra Legel : “Il est urgent de replacer l’humain au cœur de...

Sandra Legel : “Il est urgent de replacer l’humain au cœur de l’innovation”

9
PARTAGER
Sandra Legel, fondatrice de Biom Paris

Cet article est une tribune écrite par Sandra Legel, une éco-entrepreneur ambitieuse qui a créé Biom Paris, dont le but est de faire partie des pionniers de la nouvelle industrie bio, éco sourcée. C’est grâce à une nouvelle éco-industrie que la France pourra briller dans le futur, elle en est convaincue.

C’est parce que l’innovation ne doit pas se restreindre à la seule technologie que j’ai fondé Biom Paris, une startup qui réinvente les objets du quotidien. Je suis convaincue que les ressources naturelles sont épuisables et qu’un nouveau mode de consommation plus responsable est la condition de pérennité de la planète, donc je mobilise les techniques et les connaissances dont nous disposons aujourd’hui pour remettre l’humain au cœur de l’innovation.

Sandra Legel

Le monde évolue très vite et nous assistons à l’explosion des nouvelles technologies mais qui se soucie des objets existants, des objets du quotidien, qui ont un impact direct sur notre vie, chaque jour ? Les balais brosses, le papier toilette, les éponges, sont des objets que nous utilisons tous les jours mais auxquels nous ne prêtons plus attention. Malgré leur nécessité et leur présence dans tout domicile, ils sont maniés par automatisme, nous ne les regardons plus, ne les questionnons jamais… Je n’ai aucune envie d’en faire des objets connectés (quel intérêt ?), mais je veux les rendre smart : je les regarde, les pense et, avec l’agence d’éco-conception MU, nos designers et les ingénieurs d’Usine Io, on les réinvente pour en faire des objets plus efficaces, plus jolis et plus respectueux de l’environnement.

Je n’arrive pas à imaginer me faire livrer par un drone un balai brosse aussi peu pratique que ceux que l’on trouve actuellement dans le commerce, c’est trop contradictoire !

Aujourd’hui, nous avons les moyens d’améliorer ces objets du quotidien, mais encore faut-il avoir l’envie de s’y atteler alors qu’ils sont dévalorisés et peu valorisants socialement. Peut-être parce que je suis hollandaise, cela ne me pose aucun souci et j’ose investir l’univers ultra glamour des toilettes. En effet, mon engagement à réinventer l’industrie a pris la forme de bbb, La Brosse : un balai brosse ergonomique, inspiré par le biomimétisme, conçu à base de bio-plastique. J’espère qu’il sera produit dans le futur en Picardie, là où je vis et parce que c’est la région historique de la brosserie française. D’autres produits utilisés dans l’univers des toilettes sont en phase de R&D. Puis je ne vais pas m’arrêter là. Biom Paris étendra sa gamme de produits aux univers de la salle de bain, de la cuisine et de toutes les pièces de la maison. Mon ambition est claire : faire de Biom Paris la nouvelle signature de l’éco-industrie française.

bbb, La Brosse, Bio'M Paris

Je tiens à remercier l’Agence De l’Environnement et de la Maitrise de l’Énergie (ADEME), l’incubateur Paris Pionnières, la BPI et toutes les personnes qui m’accompagnent dans cette nouvelle aventure, sans qui mes convictions n’auraient pas pu prendre une forme concrète.

Commentaires