Accueil Culture Potager en carrés : essayez la méthode Bartholomew !

Potager en carrés : essayez la méthode Bartholomew !

14
PARTAGER
Potager en carrés de Mel Bartholomew

Il suffit parfois d’un regard neuf sur une pratique ancienne pour la révolutionner en profondeur : zoom sur le potager en carrés !

C’est très certainement ce que se dit l’américain Mel Bartholomew, ingénieur de son état et jardinier passionné, le jour où il décide de réfléchir à l’organisation de son jardin. Pourquoi calquer le potager familial sur l’agriculture à grande échelle ? À quoi peut bien servir une rangée de trente salades prêtes à être récoltées à une famille de quatre personnes ? Poursuivant son raisonnement, Bartholomew se demande alors pourquoi retourner et fertiliser 40 m² de terre (la taille du potager moyen) pour finalement n’en utiliser qu’une partie pour la production, le reste servant à la croissance des mauvaises herbes et impliquant un désherbage quotidien.

Ses réflexions l’amènent finalement à une conclusion définitive : cette méthode de jardinage conventionnel n’est pas la bonne, il y a certainement des améliorations à apporter. Il invente alors le jardinage en carrés.

À lire aussi : 73 aliments que vous pouvez faire pousser dans des pots à la maison

Potager en carrés, méhode Bartholomew

Jardiner autrement

La technique de Bartholomew est alors simple. Il s’agit de fractionner et réduire l’espace de culture : fini les rangées de tomates, exit les mauvaises herbes, place à l’optimisation.

Après différentes tentatives, il opte pour la forme du carré : un mètre de côté, ce qui permet d’atteindre le centre où que l’on soit. Un châssis en bois, sorte de boite sans fond ni couvercle, et des baguettes pour diviser l’espace lui servent de lieu de travail. Avant de se lancer, il ne lui reste plus qu’à régler un dernier détail… Quelle terre utiliser pour ses plantations ?

Améliorer le sol

À nouveau, Mel Bartholomew se plonge dans une profonde réflexion et décide d’écarter la terre de jardin, elle est ou trop acide, ou trop calcaire, ou trop pauvre. Il y a toujours quelque chose qui ne va pas et il veut éviter l’usage d’engrais.

À la place, il élabore un substrat de culture, élément clé de sa méthode de potager en carrés.

Il se compose de trois éléments à parts égales en volume :

  • un tiers de compost de jardin : celui-ci peut être réalisé à la maison ou se vend en jardinerie,
  • un tiers de tourbe : l’emploi de ce matériau, issu de la décomposition végétale sur des millions d’années, est matière à controverse dans la mesure où il est non renouvelable mais dans sa méthode, Bartholomew en propose une utilisation responsable,
  • un tiers de vermiculite : troisième et dernier ingrédient du mélange, c’est également un produit naturel issu d’un minerai broyé et chauffé jusqu’à ce que les grains explosent. Très léger, il a de nombreuses alvéoles qui retiennent l’eau et assurent l’humidité nécessaire à la bonne croissance des végétaux.

Cette fois tout est prêt, la culture peut véritablement commencer. Et les résultats dépassent ses espérances. Il y a moins de travail, quasiment plus de désherbage dans la mesure où l’on travaille hors sol. On utilise moins d’eau grâce à la qualité du substrat et à l’optimisation de l’espace et on maîtrise les quantités de légumes à planter.

Vers l’autosuffisance alimentaire

Au fil des années et des différentes expériences qu’il a menées, Bartholomew est parvenu à établir que huit grands carrés permettaient d’assurer l’autosuffisance alimentaire en légumes et crudités pour une famille de quatre personnes.

Voir plus loin

Cette méthode rencontre de nombreux adeptes un peu partout dans le monde et aujourd’hui on trouve des châssis prêts à l’emploi dans toutes les jardineries.

Elle présente en outre d’autres avantages et peut se transposer partout. Un coin de terrasse peut accueillir un ou deux carrés et fournit la famille en tomates et basilic pour tout l’été. Pour ce faire, il suffit de doter les châssis d’un fond, voire de roulettes pour les déplacer. Elle est également accessible à tous même aux personnes à mobilité réduite : ainsi les châssis peuvent être rehaussés et séparés par des allées carrossables.

Et enfin, dernier atout de ces nouveaux potagers en bois, ils apportent un aspect structuré au jardin et sont très esthétiques, non sans évoquer les traditionnels jardins de curés.

Potager en carrés : La méthode Bartholomew, 24,95 € sur Amazon

Méthode Bartholomew, étapes du potager en carrés

Commentaires