Accueil Constructions Insolites Ce couple a construit Freedom Cove : une île écologique et autosuffisante

Ce couple a construit Freedom Cove : une île écologique et autosuffisante

12
PARTAGER
Freedom Cove, île flottante autosuffisante et durable, écologique

Une île durable, écologique et autosuffisante au cœur de la nature

Cette forteresse flottante et durable se trouve sur les eaux au bord de la côte de l’île de Vancouver en Colombie-Britannique (Canada) et prouve à quel point vivre de façon durable et loin de tout peut être merveilleux. Wayne Adams, 66 ans, et Catherine King, 59 ans, ont construit cette maison flottante (pour ne pas dire ville) ensemble en 1992, et ont depuis sollicité de plus en plus leur jardin bio et la pêche pour se nourrir et vivre tranquillement.

La maison, qu’ils ont appelé Freedom Cove (“crique de la liberté”) se compose de 12 plates-formes flottantes qui comprennent notamment une piste de danse, une galerie d’art, un phare pour les invités, un studio pour Wayne et Catherine, et cinq serres. Le mini-village possède environ 2000 m² de terre cultivable pour le potager. Le couple obtient de l’eau potable d’une cascade située à proximité pendant l’été et des eaux de pluie pendant l’hiver. L’île avait été alimentée par un ensemble de 14 panneaux solaires, mais ils ont récemment opté pour un générateur après que ces derniers soient tombé en panne. Cela leur permet d’avoir d’électricité environ 12h par jour.

Freedom Cove, île flottante autosuffisante et durable, écologique

Freedom Cove, île flottante autosuffisante et durable, écologique

Freedom Cove, île flottante autosuffisante et durable, écologique

Quand ils ne travaillent à leur mode de vie durable, ils n’ont aucun problème à rester occupé : pendant l’été, les visiteurs viennent de Tofino pour expérimenter le mode de vie durable de la famille, et le couple espère qu’ils en apprennent plus sur ce style de vie assez peu connu. Wayne Adams est aussi un sculpteur, tandis que Catherine est peintre, danseuse, écrivain et musicienne.

Le couple ne possède donc pas de réfrigérateur ni de congélateur puisqu’ils consomment les produits frais cultivés dans le jardin et le poisson pêché dans les environs.

“Nous avons tous les deux fait beaucoup de choses dans nos vies et nous avons eu des moments difficiles, nous étions donc bien préparés pour ce mode de vie très différent ici,” explique Wayne Adams, au HuffingtonPost Canada “Cela nous convient.”

Freedom Cove, île flottante autosuffisante et durable, écologique

Freedom Cove, île flottante autosuffisante et durable, écologique

Freedom Cove, île flottante autosuffisante et durable, écologique

Tous les deux artistes, ils habitaient auparavant dans le cœur de la petite ville de Tofino. Ils ont finalement choisi de construire leur maison flottante de rêve quand l’occasion s’est présentée à eux. “Un hiver, une tempête a fait tomber tout un tas d’arbres,” raconte Adams. “Nous avons rassemblé tout le bois, nous l’avons rapporté à l’homme à qui il appartenait, mais il a dit qu’on pouvait le garder. Nous avons donc pensé qu’il était temps de démarrer la construction de cette maison.” En utilisant ce bois, ils ont commencé à la construire lors de l’été 1991. Le mois de février suivant, ils ont tractés comme ils ont pu l’ensemble du bâtiment sur la crique et l’ont maintenu à flot en se servant de l’ancienne technique de la pisciculture.

“Vivre en pleine nature est une source constante d’inspiration,” ajoute Catherine. “C’est tellement incroyable de se réveiller chaque matin et de voir tout cela.” Il n’y a pas meilleure conclusion à leur histoire. Voici quelques autres photos de Freedom Cove :

Freedom Cove, île flottante autosuffisante et durable, écologique

Freedom Cove, île flottante autosuffisante et durable, écologique

Freedom Cove, île flottante autosuffisante et durable, écologique

Freedom Cove, île flottante autosuffisante et durable, écologique

Freedom Cove, île flottante autosuffisante et durable, écologique

Freedom Cove, île flottante autosuffisante et durable, écologique

Freedom Cove, île flottante autosuffisante et durable, écologique

Sources : Vanguard Diving & Exploration, Browning Pass, HuffingtonPost

Commentaires