Accueil Alimentation Vidéo: Comment sont faits les bonbons (et pourquoi vous n’en mangerez plus)...

Vidéo: Comment sont faits les bonbons (et pourquoi vous n’en mangerez plus) ?

19
PARTAGER
Fabrication bonbons

Savez-vous ce que vous mangez en croquant dans un bonbon ? Une vidéo dévoile le procédé de fabrication des bonbons gélifiés industriels, et c’est très peu appétissant !

Que vous soyez un enfant ou un grand adulte, vous aimez peut-être ces bonbons gélatineux comme les oursons, les crocodiles ou les vers de toutes les couleurs. Si ce sont effectivement vos friandises préférées, nous vous invitons à arrêter de lire cet article maintenant. Le processus de fabrication de la plupart des bonbons gélifiés pourrait en effet vous marquer à jamais et vous risqueriez de vous en vouloir.

Si vous avez déjà vu un ami végétarien refuser un bonbon, vous savez sûrement que c’est parce que beaucoup de ces produits sont fabriqués avec de la gélatine. La gélatine est un agent gélifiant à base de peau et d’os de porc. Mais savoir ce qu’est la gélatine ne vous dit pas comment elle est obtenue. Hormis le sucre, c’est l’un des ingrédients principal de ces bonbons. Tous les bonbons n’en contiennent pas, mais lorsque c’est le cas, la mention doit être faite sur l’emballage, et doit stipuler dans la liste des ingrédients “gélatine animale”.

La réalisatrice belge Alina Kneepkens a créé le court-métrage ci-dessous, diffusé dans l’émission belge Over Eten en langue flamande, qui montre en détails la façon dont la plupart des bonbons gélifiés sont faits. Le film est montré à l’envers, en commençant du bonbon fini dans la bouche du consommateur avant de révéler son procédé de fabrication sanglant.

On constate donc que c’est la peau des cochons, qui est utilisée pour la fabrication de la gélatine. Bien que les images puissent en choquer plus d’un(e), la volonté de la vidéaste belge était plutôt de faire prendre conscience de la réalité de certains ingrédients, comme la gélatine. Sa vidéo ne montre d’ailleurs pas l’étape de l’abattage des porcs.

Bien sûr, il existe des substituts de gélatine végétaliens, et quelques bonbons sont faits avec. L’agar-agar est un substitut populaire pour la gélatine qui est obtenu à partir d’algues. L’amidon et la gomme gellane sont également parfois utilisés dans certains bonbons pour obtenir une texture similaire.

Les Dragibus épargnés

Le numéro un de la vente de sucreries gélifiées en Europe, Haribo, est conscient des enjeux qu’il y a à présenter à ses consommateurs quelques alternatives. L’entreprise allemande liste notamment sur son site ses produits sans gélatine de porc: les Dragibus, mais aussi les Langues acides et une des déclinaisons des Bouteilles cola font partie de ces produits.

Le film de Kneepkens fait partie d’une série de vidéos à vous retourner l’estomac, documentant la façon dont notre nourriture est faite. Ses films sur le lapin aux pruneaux (un plat typiquement belge) et le boudin noir ne sont pas pour les faibles de cœur.

Commentaires