Accueil Culture Comment cultiver les plantes aromatiques ?

Comment cultiver les plantes aromatiques ?

11
PARTAGER
Thym, cultiver plantes aromatiques

Variez les plaisirs gustatifs avec les plantes aromatiques !

Le mois de mars est idéal pour planter vos herbes fines afin d’en profiter une fois les beaux jours venus. Que ce soit dans un potager, dans des pots sur une terrasse ou encore en intérieur, elles sont appréciées pour leur valeur décorative, leurs essences odorantes ainsi que pour les saveurs fraîches et appétissantes qu’elles dégagent en cuisine. Chaque catégorie ayant des besoins différents en terme d’entretien, il est important de bien les classifier pour leur administrer tout le soin qu’elles méritent !

Reconnaître les plantes aromatiques : le b.a-ba du jardinage

Vous pouvez faire vos semis vous-même avec des sachets de graines, ou faire du rempotage (davantage adapté pour les débutants). Voici les différents types d’aromatiques :

  • Les vivaces à feuillage persistant (ou plantes méditerranéennes) comme le thym, le thym citron, la sarriette, le romarin, la sauge, la marjolaine, l’origan, le laurier, l’hysope ou encore la lavande.

Résistantes, elles ont l’avantage de garder leurs feuilles toute l’année et de perdurer pendant plusieurs années. Elles sont adeptes d’expositions ensoleillées, de chaleur et ont des besoins pauvres en eau et en engrais. Le sol doit toutefois être bien drainé et des tailles doivent être réalisées avant le printemps, puis après la floraison.

  • Les vivaces à feuillage caduc comme la ciboulette, l’estragon, l’oseille, la menthe, la réglisse, le raifort, la mélisse, le fenouil, la livèche, etc.

Ce sont des plantes qui disparaissent l’hiver pour pointer le bout de leurs feuilles au printemps. Elles ont besoin d’arrosages réguliers et se plaisent à mi-ombre. Lors de la plantation, elles apprécient un apport en engrais organique (compost, fumier). Du printemps à l’automne, taillez-les régulièrement pour les inciter à se développer. Il est fortement conseillé de mettre la menthe à l’écart dans un pot car c’est une plante qui devient vite très envahissante.

  • Les bisannuelles comme le persil frisé ou plat.

Ces plantes sont les plus communes de nos jardins et accomplissent leur cycle en deux années. Elles produisent l’année du semis et l’année suivante, après quoi elles montent en graine. Un semis deux fois par an vous assurera une récolte régulière. L’exposition se fait a mi-ombre et un apport en fumier ou compost l’aidera à croître rapidement. Arrosez régulièrement mais modérément.

  • Les annuelles comme le basilic, le carvi, la sarriette, la bourrache, l’aneth, le cumin, le cerfeuil, la coriandre, etc.

Leur cycle végétatif dure une année, voire seulement quelques mois pour certaines variétés. Si ces plantes se plaisent en plein soleil, elles sont plutôt gourmandes en eau, et c’est notamment le cas du basilic. Elles apprécient un sol abondant et des tailles régulières sont à prévoir afin de retarder la montée en graine.

Comment les disposer ?

En bordure, en rang, en suspension ou en assortiment dans des pots, selon votre espace et vos envies ! A la fin de l’automne, les plantes vivaces en pots devront être rentrées pour ne pas souffrir du gel et du froid, ou bien être enterrées en pleine terre. Pour les vivaces que vous aurez mises en pleine terre, couvrez-les de paillis à la base pour préserver les racines du froid. Vous pouvez aussi déposer un voile d’hivernage.

Une fois vos cultures réussies, c’est le moment de la dégustation tant attendue ! Gelées, infusions, sirops, salades diverses et variées, quiches, fougasses, tzatziki, pistou, saumon au thym citron… vos papilles seront à la fête ! Régalez-vous !

Crédit photo principale : Pixabay – PublicDomainPictures

Commentaires