Accueil Constructions Insolites Comment construire une tiny house ?

Comment construire une tiny house ?

16
PARTAGER

Avec la nouvelle tendance des tiny houses, vous pourriez avoir envie de construire la vôtre. Mais plusieurs questions sont à se poser avant de débuter.

Les modes de vie changent, évoluent… On compte environ 400.000 campings cars immatriculés en France, des chiffres faramineux dans une ère où beaucoup de monde désirent toujours avoir plus grand… Une plus grande maison, une plus grande voiture etc ! Pourtant, bon nombre de personnes rêvent de devenir plus autonomes, plus en accord avec la nature, c’est sans doute l’explication du boum des campings cars. En parallèle des campings cars, il y a ceux qui ont décidé d’aménager dans une tiny house !

Mais cette minuscule maison qui est pourtant synonyme de liberté et d’autonomie fait fasse à de nombreuses obligations légales. Alors comment construire une tiny house ?

À lire aussi : Une maison de Hobbit à construire en 3 jours seulement

Quel bois utiliser ?

Ce qui importe dans la construction et l’aménagement d’une tiny house, c’est son poids. Bien souvent, les tiny houses sont réalisées en bois, même s’il existe quelques alternatives, le bois reste l’esprit de ces petites maisons sur roues.

En bois oui, mais lequel choisir ? Chaque bois a ses caractéristiques, c’est pourquoi pour l’ossature de la maison on choisira plutôt l’épicéa ou le bois de châtaigner, pour sa résistance et son poids léger. Cependant, pour le bardage, il est préférable d’utiliser celui du cèdre rouge, le douglas, le mélèze, le bois d’acacia ou encore de châtaignier pour leurs capacités de résistance à l’humidité qui est un point primordial pour la construction d’une tiny house.

Pour l’aménagement intérieur, l’OSB et le contre-plaqué sont les plus employés mais les bois les plus légers sont à privilégier.

Combien ça coûte ?

Une tiny house est aussi reconnue pour être un modèle d’habitation économique mais qu’en est-il au niveau du coût de la construction ? Le prix du bois au mètre cube dépendra toujours de l’essence de bois choisie. Le prix peut également dépendre de la région dans laquelle vous vous trouvez, n’oubliez pas de vous rendre dans de plus petites scieries afin de comparer les prix avec ceux des plus grandes structures.

Pour l’aménagement et la construction dans sa globalité, il n’y a pas de secret, comme pour une maison traditionnelle, si vous construisez votre tiny house vous-même, les coûts seront forcément beaucoup moins importants. Si vous êtes effrayés par tant de travaux, il est possible d’acheter ce que l’on appelle une “coquille”, c’est à dire l’ossature de la tiny house mais vide. Ainsi les aménagements peuvent être effectués à votre rythme. Une solution qui réduira le coût total car il permet d’économiser sur la location d’un hangar ou d’un garage nécessaire à la construction de l’ossature.

Pour la remorque, il faut compter entre 3000 et 6000 euros pour une remorque de qualité, il ne faut surtout pas négliger cet aspect car la remorque est un élément clé de votre tiny house. C’est ce qui soutiendra l’ensemble de la structure.

construire sa tiny house

Crédit photo: Flickr – Tammy Strobel

Comme pour toutes les habitations, pour diminuer le coût total d’une tiny house, il est possible d’acheter de l’occasion. Malheureusement, sur le marché français, il n’existe pas vraiment de tiny house d’occasion mais pour la construction, pensez aux chûtes de bois ou fin de série qui diminueront nettement le prix de votre petite maison sur roues. Il faut comptez au minimum 10.000 € pour une tiny house que vous réaliserez vous-même et environ 50.000 € ou plus pour une tiny house livrée clé en mains.

Les meubles, quant à eux, sont souvent réalisés sur mesure, personnalisés en fonction des désirs de chacun.

Posséder une tiny house est souvent le projet d’une vie. Une vie qui change, qui évolue, une nouvelle vie que beaucoup de personnes commencent. C’est notamment le cas de cette jeune femme qui a décidé de construire elle-même, accompagnée de quelques amis bénévoles, sa minuscule maisons sur roues. Elle raconte ses projets, ses aventures dans son blog Baluchon.

Où poser sa tiny house ?

Comparée à une habitation traditionnelle, la tiny house est sujette à beaucoup moins d’embûches, mais il est nécessaire de connaître quelques règles à respecter… Une tiny house peut être tout à fait autonome en eau, en électricité et en gaz, c’est pourquoi beaucoup de propriétaires de tiny house s’installent sur des emplacements un peu partout. Est-ce légal ? Si vous voulez vous installer sur un terrain privé, vous devez obligatoirement demander une autorisation à la mairie du lieu, comme c’est le cas pour une caravane. En général, cette autorisation n’excède pas trois mois.

Au bout de ces trois mois, il faut changer d’endroit, faire constater que la tiny house n’est plus là et à partir de là, elle peut revenir. Une démarche qui n’est pas forcément nécessaire s’il y a une autorisation de la mairie ou de la commune d’accueil pour une durée plus longue. Il existe plusieurs sites internet, comme l’association des habitants de logements éphémères ou mobiles, qui est une excellente source d’informations sur ces questions d’installation.

À lire aussi : Tout ce qu’il faut savoir sur la Tiny House d’un point de vue légal

Quelles sont les dimensions à respecter ?

Une largeur maximale est obligatoire à respecter, la remorque ne devant pas dépasser les 2.55 mètres. Inférieure à 3 mètres, la tiny house fait tout de même partie de la première catégorie des convois exceptionnels, c’est pourquoi une autorisation permanente doit être demandée à la préfecture de votre département.

Quel permis faut-il pour tracter une tiny house ?

Pour tracter une Tiny house, il faut être titulaire du permis BE. Ce permis offre la possibilité de tracter un poids total de 4,25 tonnes, remorque + véhicule tracteur compris.

Où trouver des informations pour construire une tiny house ?

Il existe tout un tas de sites et de blogs permettant de trouver des conseils et astuces afin de suivre les étapes de la construction d’une tiny house. Tiny House France, par exemple, conseille, inspire et possède une niche d’informations importantes sur ce mouvement tiny house. Les forums comme Le coin des bricoleurs permettent aussi de trouver quelques conseils et enfin les vidéos peuvent aussi aider à réaliser votre maison sur roues.

Voici une vidéo qui détaille les étapes de la construction d’une tiny house :

Crédit photo principale : Flickr – Nicolás Boullosa

Commentaires