Accueil Art & Cuisine Comment faire un barbecue écologique ?

Comment faire un barbecue écologique ?

113
PARTAGER
Barbecue écologique

L’été arrive, le soleil est déjà là et vous avez envie d’un barbecue. Mais comment aller grillades, alimentation saine et écologie ?

L’été, ainsi que les grandes vacances, approchent à grand pas. Avec eux se manifeste l’indéboulonnable envie de ressortir le grill et les sacs de charbon du garage, afin d’inviter tout votre entourage pour un bon barbecue sur la terrasse, sous le soleil du mois de juin. Le barbecue est probablement l’une des activités les plus populaires au monde, aussi bien appréciée des gens de la ville que de la campagne, mais aussi des sportifs ou des grands amateurs de cartes. Mais le barbecue classique n’est pas une manière écologique de passer votre dimanche : le charbon de bois, la viande d’élevage et les couverts en plastique ont des solutions alternatives, toutes plus créatives les unes que les autres.

Il existe de nombreuses astuces à suivre pour transformer ce rituel du dimanche en un repas respectueux de la planète et de l’environnement. En premier lieu, il convient de penser au combustible et au type de barbecue à utiliser. Il existe plusieurs solutions, à déterminer selon vos besoins et envies. Par exemple, le barbecue au gaz sera le plus efficace et le moins polluant pour cuire votre viande rapidement. Mais les vrais fans de barbecue ne s’imaginent pas un grill sans charbon. Dans ce cas-là, il faudra toujours préférer le charbon en morceaux plutôt qu’en briquettes. La solution la plus écologique reste le barbecue solaire, mais celui-ci requiert une grande patience pour la cuisson de la nourriture.

Mais, lors d’un barbecue, c’est la consommation excessive de viande qui représente la plus grosse pollution, plus encore que le charbon. En effet, l’élevage bovin et ovin industriel contribue au réchauffement climatique, en raison de la production de méthane, qui émane de leurs rejets corporels. Un barbecue uniquement carnivore n’est donc pas super écologique.

Grillades, barbecue écologique

Pour parer à ce problème, il suffirait de retirer totalement la viande d’un barbecue. Bien qu’efficace, cette solution est inenvisageable pour les puristes. Ainsi, il pourrait sembler plus facile de remplacer certaines côtelettes et saucisses par d’autres produits végétariens à griller (tomates, poivrons, aubergines…). Les pommes de terre ou les fromages sur le grill sont tout aussi délicieux que la viande. D’autres accompagnements, comme les salades ou les pâtes, permettront de rassasier les appétits d’ogres.

Par ailleurs, il est toujours préférable de privilégier les produits locaux et de saison. Cela tombe bien, au mois de juin, les jardins sont au top. Pour trouver de la bonne viande, cherchez du côté des éleveurs locaux ou des boucheries de taille moyenne : leurs valeurs sont plus en accord avec la notion de développement durable. Mais encore une fois, la meilleure façon de faire un barbecue écologique est de limiter au maximum la présence de viande, surtout de viande rouge.

Légumes cuits au barbecue

D’autres réflexes habituels sont à mettre en pratique lors d’un barbecue, comme le retrait de tous les ustensiles plastiques jetables. Même si vous avez peur de casser un ou deux verres, ou que vous n’aimez pas faire la vaisselle, cela est préférable dans la durée, en termes de respect de l’environnement. Il faut aussi faire attention au gaspillage alimentaire, souvent présent dans les repas dominicaux. Les sauces et les salades se conservent très bien, même plusieurs jours après votre barbecue. Redistribuer les restes à ses invités est aussi une bonne habitude à prendre, tout comme réaliser ses propres limonades ou acheter de la bière en fût plutôt que des sodas dans des bouteilles en plastique.

En résumé, on peut respecter la nature et apprécier les joies d’un barbecue en même temps, à condition d’éviter le gaspillage et l’utilisation de plastique, et surtout de remplacer la viande par d’autres recettes plus écologiques.

Commentaires