Accueil Architecture Assurance habitation : choisissez une maison écologique !

Assurance habitation : choisissez une maison écologique !

118
PARTAGER
Maison en bois écologique

Maison en bois et écologique, quel contrat d’assurance habitation ?

Face à la croissance exponentielle de la menace qui pèse sur l’équilibre environnemental, la maison écologique est une réponse indubitablement appropriée. Elle implique de nombreux paramètres, à commencer par un certain nombre d’équipements prévus pour réduire la production et les émissions de gaz à effet de serre impliquées par le fonctionnement d’un foyer au quotidien.

Alors certes, ce sont des équipements à la pointe de ce qui se fait de mieux en matière de consommation verte et d’énergies propres. Mais qui dit matériel novateur dit : besoins en évolution. Et les besoins en assurance notamment. Pour cette raison, l’assurance habitation a été revue et corrigée, afin d’harmoniser à ses aboutissants les tenants d’un foyer écologique.

De nombreux formats à prendre en compte

Un format de maison écologique qui intéresse souvent les assureurs est la maison en bois bioclimatique. De but en blanc, on se demande bien pourquoi. En fait, la raison en est que les méthodes de fabrication et de construction d’une maison à ossature bois bioclimatique rendent l’ensemble de la structure beaucoup plus résistante aux dégâts causés par les flammes. Autrement dit : un incendie viendra moins vite à bout d’une telle bâtisse.

L’assurance habitation ira donc dans votre sens si vous prenez la direction de l’écologie. De quelle manière ? Tout simplement, l’assureur, qui encourage d’ordre général les initiatives favorables au respect de l’environnement, vous octroiera en matière de cotisations des réductions pas piquées des hannetons.

Cela dit, une maison à ossature bois ne sera pas votre seul ticket gagnant pour une assurance habitation en béton armé. On ne compte plus les formats d’installations visant à améliorer les performances énergétiques d’une maison. Et chacune d’elles donnera lieu à des extensions de garanties, mais aussi à des garanties complémentaires diverses :

  • Une assurance responsabilité civile revue à la hausse
  • Une garantie spécifique concernant les dommages aux biens extérieurs à votre logement
  • Une garantie contre les éventualités de pertes financières
  • Une protection juridique renforcée, qui peut s’avérer essentielle dans des cas de malfaçon, par exemple (un matériel faussement éco-friendly, un système de réchauffement ou de refroidissement particulièrement bruyant et qui dérange les voisins…)

Enfin, il ne faudra pas négliger que vos besoins en équipement et, par conséquent, vos besoins d’assurance, ne seront pas les mêmes selon que vous faites bâtir votre maison ou que vous l’achetez (neuf ou ancien).

Le coût de l’assurance habitation est-il plus important lorsqu’il concerne une maison écologique ?

Compte tenu des primes dont vous bénéficiez auprès de l’assurance lorsque vous optez pour un logement écologique, le prix à payer n’est absolument pas plus élevé pour celui-ci que pour un logement de type « classique ». Ce qui diffèrent, ce sont les clauses du contrat.

C’est sur elles qu’il faudra garder un œil vigilant, car elles peuvent de facto exclure de la garantie une pièce d’équipement spécifique (un panneau solaire, un système de refroidissement de l’eau…) que vous n’aviez pas vu et dont l’installation vous a coûté les yeux de la tête. En cas de défection ou d’accident, l’absence de couverture pourrait avoir des conséquences désastreuses, à n’en pas douter.

Afin d’éviter cet écueil, vous auriez donc tout intérêt à lire en détail le contrat d’assurance habitation que vous êtes sur le point de signer. L’assureur sera prêt à vous faire une offre de manière beaucoup plus relâchée que dans une situation habituelle, ce qui est une opportunité à ne pas négliger.

En définitive, votre assurance habitation comptera principalement des avantages pour l’acteur de l’écologie et de l’environnement que vous vous appliquez à devenir. C’est un excellent moyen pour vous d’opter pour une meilleure gestion de l’énergie et une plus grande responsabilité dans les performances des équipements.

Commentaires