fbpx
Accueil Énergies renouvelables Énergie solaire Autoconsommation photovoltaïque : fonctionnement, avantages, aides et perspectives

Autoconsommation photovoltaïque : fonctionnement, avantages, aides et perspectives

0
596

L’énergie est essentielle pour le confort au sein des bâtiments et pour le fonctionnement des entreprises dans tous les secteurs. Véritable pilier de l’économie mondiale, elle implique des enjeux de divers ordres. La plus grosse part de l’énergie consommée sur la planète provient des sources fossiles et fissiles (énergie nucléaire). Cela constitue une problématique pour l’environnement. Depuis quelques années, les énergies renouvelables, aussi appelées « énergies vertes » sont davantage promues. En France, l’État s’est fixé l’objectif d’atteindre la neutralité carbone à l’horizon 2050 conformément aux accords entre les pays membres de l’Union européenne.

En conséquence, les actions allant dans ce sens sont soutenues par les pouvoirs publics. L’autoconsommation énergétique est identifiée comme une solution pour faire face aux défis écologiques. Vous entendez parler d’autoconsommation photovoltaïque depuis un certain temps, mais n’en avez-vous qu’une vague idée ? Voici un petit guide qui vous dévoile tout à ce sujet !

Qu’est-ce que l’autoconsommation photovoltaïque ?

L’autoconsommation photovoltaïque désigne la consommation de l’énergie produite personnellement grâce à des panneaux photovoltaïques. Autrement dit, le consommateur d’énergie est son propre fournisseur dans une certaine mesure. Cela ne signifie pas qu’il s’affranchit systématiquement du réseau de distribution d’électricité public. En tant qu’acteur de l’autoconsommation photovoltaïque, vous pouvez toujours profiter des services d’un fournisseur d’électricité si votre production ne couvre pas tous vos besoins.

En pareille situation, votre relation avec le prestataire sera plus restreinte que d’ordinaire. L’autoconsommation photovoltaïque nécessite la mise en place d’un système de panneaux conçus pour capter le rayonnement solaire. L’installation permet d’obtenir du courant continu qui sera ensuite transformé en courant alternatif par un onduleur. Une fois les panneaux photovoltaïques installés, le fonctionnement de l’autoconsommation est tout simple.

Vous pouvez décider de consommer la totalité de l’énergie produite, ce qui n’est généralement pas évident. Vous pouvez également injecter une partie de l’énergie générée et même toute la production dans le réseau électrique public. Il est possible de faire de l’autoconsommation individuelle ou collective. Dans le premier cas, vous êtes le seul propriétaire et bénéficiaire du système de panneaux photovoltaïques.

Dans le second cas, vous mettez en place le dispositif avec d’autres personnes et constituerez alors avec elles une personne morale. Cette option s’impose souvent lorsqu’il s’agit de faire de l’autoconsommation énergétique en copropriété. Quoi qu’il en soit, l’installation doit être performante de manière à permettre la synchronisation de la production avec la consommation électrique. Deux principales indications sont donc à prendre en compte, à savoir le taux de production et le taux d’autoconsommation.

Autoconsommation solaire : quid des taux de production et d’autoconsommation ?

L’un des objectifs de l’autoconsommation photovoltaïque est de permettre aux personnes qui y ont recours de ne plus dépendre exclusivement des fournisseurs. Pour l’atteindre, la production doit être suffisante pour couvrir la demande en énergie du logement, des locaux professionnels, de la ferme, etc. C’est en cela que l’accompagnement des experts en installation de systèmes pour l’autoconsommation photovoltaïque s’avère incontournable.

Il est capital de faire appel à ces professionnels pour réussir l’installation et s’assurer d’en tirer profit grâce à la synchronisation des taux d’autoconsommation et de production. Le taux d’autoconsommation correspond au pourcentage consommé sur place dans la production photovoltaïque. Quant au taux de production, il équivaut au pourcentage de la consommation énergétique couvert par la production photovoltaïque.

panneau solaire ; économies

La plupart du temps, ces deux notions sont confondues alors qu’elles donnent deux indications totalement différentes. Le rôle des spécialistes en autoconsommation solaire est de veiller à ce que le taux de production soit assez important afin de rendre l’investissement rentable. Il faut notamment rendre profitable l’énergie produite en mettant en place les équipements adéquats. De façon générale, seulement un quart de la production photovoltaïque sert à l’usage domestique.

La raison est que la conversion du rayonnement solaire en énergie a lieu en journée lorsque le soleil est présent. À ce moment-là de la journée, les logements ne sont globalement pas occupés. Les habitants ont surtout besoin d’énergie électrique en soirée et le matin avant de sortir de la maison. La programmation automatique des appareils est un moyen de synchroniser les taux de production et d’autoconsommation. Afin de ne pas perdre de l’énergie, le surplus d’énergie peut être injecté dans le réseau public. En définitive, l’autoconsommation photovoltaïque peut se faire de différentes manières.

Quels sont les modes d’autoconsommation photovoltaïque ?

La mise en place d’un système de panneaux photovoltaïques vous donne l’opportunité de choisir votre mode d’autoconsommation.

L’autoconsommation photovoltaïque totale

L’autoconsommation photovoltaïque totale consiste à consommer sur place toute l’énergie produite par l’installation. Si vous choisissez cette option, vous n’aurez donc pas à fournir une part de votre production au réseau public. Ainsi, vous pourriez ne pas avoir recours à un fournisseur d’électricité si la production est très importante.

Néanmoins, nous vous recommandons de rester sous contrat avec un fournisseur parce que l’intermittence de l’énergie solaire est un critère à considérer. La production de votre système photovoltaïque variera en fonction de l’intensité du rayonnement solaire. Abonné au réseau d’électricité, vous ne paierez au fournisseur que ce que vous consommerez.

L’autoconsommation photovoltaïque partielle

L’autoconsommation partielle consiste à céder au réseau public l’excédent d’énergie produite par le système d’autoconsommation. C’est le mode le plus employé parce que cela permet de tirer parti de la totalité de l’énergie générée. Vous éviterez ainsi les pertes d’énergie en journée, quand vos appareils ne seront pas branchés. L’autoconsommation photovoltaïque partielle vous permet d’obtenir des revenus proportionnels à la quantité d’énergie injectée dans le réseau de distribution. Vous aurez à vendre le surplus d’énergie à un acheteur obligé selon la réglementation en la matière.

L’autoconsommation photovoltaïque avec usage de batterie

L’autoconsommation photovoltaïque avec usage de batterie n’est pas le mode le plus populaire, mais elle reste intéressante. Elle consiste à stocker l’énergie non consommée au moment de la production en vue d’une consommation ultérieure. La mise en place d’un système pour ce faire nécessite un investissement qu’il n’est pas facile d’amortir pour le moment. Toutefois, cela peut se révéler intéressant dans un contexte industriel.

panneaux photovoltaïques

Comment installer un système d’autoconsommation photovoltaïque ?

L’installation d’un système photovoltaïque est fonction du mode d’autoconsommation choisi. En dehors des principaux équipements tels que les panneaux photovoltaïques et les onduleurs, des batteries peuvent être nécessaires ou non. L’installation nécessite des connaissances spécifiques. Il faut notamment poser convenablement les panneaux pour capter au maximum le rayonnement solaire.

Avant tout, vous devez avoir un toit assez dégagé, susceptible de recevoir les panneaux. Ces derniers doivent être orientés vers le Sud (dans les régions de l’hémisphère Nord) afin d’être exposés au soleil pendant une bonne partie de la journée. Outre l’orientation, il faut veiller à choisir la bonne inclinaison pour les panneaux photovoltaïques. Les experts de solutions d’autoconsommation choisissent le degré d’inclinaison en fonction de la région et de la configuration de la toiture.

Pour alimenter des appareils avec l’énergie produite par le système photovoltaïque, il faut utiliser des onduleurs ou convertisseurs destinés à cela. L’usage de micro-onduleurs à disposer sous des panneaux est envisageable pour une consommation domestique. La mise en place d’appareils domotiques est l’idéal pour tirer le meilleur parti d’un système pour une autoconsommation photovoltaïque totale.

Ainsi, les équipements électroménagers sont programmés pour être alimentés au fur et à mesure que l’installation produit de l’électricité. Le lave-linge, le lave-vaisselle ou le chauffage peuvent alors fonctionner en journée lorsque vous ne seriez pas à la maison. En cas d’installation d’un système d’autoconsommation avec stockage d’énergie, un parc de batterie devra être mis en place. Cela permet d’éviter la perte du surplus d’énergie sans être obligé de le revendre aux acheteurs obligés dans l’immédiat.

Quels sont les avantages de l’autoconsommation photovoltaïque ?

L’autoconsommation photovoltaïque offre de nombreux avantages aux personnes qui en font l’option. Cela permet, entre autres, de jouir d’une certaine autonomie énergétique. En faisant installer un système de panneaux solaires, vous pouvez vous libérer un tant soit peu des contraintes de la relation avec les fournisseurs d’électricité. Vous pouvez ainsi moins subir les fluctuations auxquelles est soumis le marché de l’énergie électrique dans le monde et en France en particulier.

Il va sans dire que vous ferez des économies en utilisant une ressource énergétique renouvelable, accessible gratuitement. Évidemment, vous aurez à supporter le coût de l’installation du système, mais la rentabilité devrait être remarquable. La revente des excédents de votre production énergétique peut d’ailleurs favoriser un retour sur investissement rapide. Même si vous restez sous contrat avec un fournisseur après la pose de votre système photovoltaïque, vos factures seront très amoindries.

L’installation vous offre la possibilité de maîtriser votre consommation énergétique. Grâce à des équipements domotiques, vous pouvez contrôler au mieux l’alimentation de vos appareils avec l’énergie solaire. Vous avez d’ailleurs le loisir de stocker l’énergie non consommée en temps réel afin d’optimiser au maximum votre système photovoltaïque. En outre, l’autoconsommation photovoltaïque est une solution pour réduire votre empreinte carbone, c’est-à-dire l’impact de vos activités et actions sur l’environnement.

Autoconsommation photovoltaïque : quelles conséquences pour l’environnement ?

De nos jours, les changements climatiques montrent que la dégradation de la nature a atteint des sommets. Le secteur de l’énergie est l’un des plus polluants de la planète. Le remplacement des énergies fossiles par les énergies renouvelables se présente comme l’alternative pour limiter les dégâts. L’autoconsommation photovoltaïque s’inscrit dans cette dynamique. C’est un moyen de lutte écologique qui a l’avantage d’être accessible à quasiment tout le monde.

panneaux solaires sur toit

Les propriétaires de maisons individuelles, d’immeubles d’habitation collectifs, les exploitants agricoles, les propriétaires de locaux professionnels et les industriels peuvent y avoir recours. Que l’autoconsommation soit totale ou partielle, le gain sur le plan environnemental reste le même. Un système photovoltaïque génère de l’énergie sans émettre de polluants dans la nature, contrairement aux systèmes de production d’électricité classiques.

Il faut reconnaître que la fabrication des panneaux photovoltaïques, de batteries et autres accessoires impacte l’environnement, mais la pollution se limite à la phase de fabrication des composants du système photovoltaïque. Lors de la phase d’utilisation, ce dernier n’est pas responsable d’émission de gaz à effet de serre. En effet, l’autoconsommation photovoltaïque participe à la protection du climat et des ressources de la nature.

Autoconsommation photovoltaïque : à quelles aides prétendre ?

En raison du bénéfice environnemental qu’offre l’autoconsommation photovoltaïque, elle est éligible à des aides étatiques. Notez que l’État vous autorise à injecter dans le réseau public le surplus d’énergie produite par votre système photovoltaïque. En tant que particulier, vous pouvez vendre la totalité ou une partie de la production à des tarifs réglementés. Ces derniers sont fixés par arrêté et soumis à une évolution tous les trimestres.

L’État veille à ce que la vente soit profitable aux acteurs de l’autoconsommation. Vous pouvez prétendre aussi à la réduction du taux de la TVA à 10 % si l’installation raccordée au réseau public a une puissance de 3 kWc au plus. Vous pouvez bénéficier de l’exonération de l’impôt sur le revenu si le système photovoltaïque remplit certaines conditions assez simples. Par exemple, l’installation doit être raccordée au réseau public en deux points au maximum et avoir une puissance de moins de 3 kWc.

La prime à l’autoconsommation photovoltaïque est un avantage financier dont vous pouvez également profiter. Il vous suffit pour cela d’installer un système de panneaux solaires avec vente du surplus d’énergie. Le montant à percevoir est défini selon la puissance de l’installation. La prime est octroyée pendant les cinq premières années de fonctionnement du système. Grâce à ces différentes aides, vous pouvez amortir le coût de votre investissement pour l’autoconsommation photovoltaïque.

Autoconsommation photovoltaïque : quelles perspectives ?

L’autoconsommation photovoltaïque permet d’apporter une réponse concrète à la problématique des énergies polluantes. Elle est de plus en plus adoptée par les particuliers du fait ses avantages. Sa popularité auprès des propriétaires et copropriétaires de maison se confirme au fil du temps. Permettant d’alléger le réseau de distribution d’électricité public, l’autoconsommation énergétique apporte un vent de changement dans le secteur de l’énergie.

L’autonomie que cela confère aux acteurs sera sans doute déterminante dans le temps à venir. L’évolution des technologies relatives au stockage de l’énergie joue en faveur de l’autoconsommation photovoltaïque. Nous pouvons envisager une totale indépendance des particuliers qui produisent de l’énergie solaire vis-à-vis du réseau public dans les prochaines années.

Le taux d’autoconsommation photovoltaïque en France sera certainement très élevé lorsque les entreprises auront, comme les particuliers, accès à des aides alléchantes. Dans le domaine agricole en particulier, les centrales photovoltaïques attirent davantage les attentions. Et il est possible de louer un site dans le but d’y produire de l’énergie solaire pour la consommation locale. En somme, l’autoconsommation est à ses débuts et a un bel avenir devant elle.

Ne ratez pas l'actualité du monde de demain grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici