Les ventes d’alternatives à la cigarette à base de nicotine (cigarettes électroniques, tabac à chauffer, patchs et gommes notamment) devraient croître de 16,3% par an au cours des huit prochaines années. Le marché global des alternatives à base de nicotine devrait s’élever à 147,9 milliards de dollars d’ici 2028, selon une étude du cabinet spécialisé Research and Markets.

Selon l’étude de Research and Markets, la forte croissance de ce marché « est largement liée aux initiatives croissantes des gouvernements pour promouvoir les thérapies de remplacement (de la cigarette) par la nicotine afin de réduire la mortalité liée à la cigarette et les maladies qui y sont associées ». De nombreux pays, à l’image de la Grande-Bretagne ou des Etats-Unis ont basculé ces dernières années vers des approches dites de réduction des risques, valorisant les alternatives à la cigarette pour accompagner les fumeurs souhaitant décrocher.

Les analystes de Research and Markets précisent également que la croissance des ventes de ces alternatives prend également racine dans les politiques publiques de prévention contre le tabagisme et dans une prise de conscience de la part de l’opinion publique mondiale de la nocivité de la cigarette et du besoin de basculer vers des alternatives moins nocives pour la santé.

Les alternatives à la cigarette à base de nicotine constituent différents types de substituts à la cigarette visant à accompagner le sevrage tabagique en proposant aux fumeurs des solutions apportant les mêmes doses de nicotine (une substance fortement addictive mais pas nocive en tant que telle) que la cigarette tout en réduisant fortement sa nocivité (notamment en éliminant le processus de combustion).

Si ces produits, depuis les gommes et patchs jusqu’aux cigarettes électroniques et au tabac à chauffer, sont d’avantage prisés par les publics plus jeunes, la proportion d’utilisateurs de 45 à 54 ans est passée de 13% en 2016 à 20% en 2018, selon l’étude de Research and Markets. Une augmentation qui devrait se poursuivre dans les années à venir.

Enfin, selon les analystes de Research and Markets, la croissance du marché des alternatives à base de nicotine devrait également être dopé par les innovations que développent les acteurs du marché, qu’il s’agisse d’allongement de la durée de vie des batteries, de l’efficacité des dispositifs, ou plus récemment de dispositifs permettant de vérifier l’âge des utilisateurs pour empêcher les mineurs d’utiliser ces types de produits.

Ces dernières années la cigarette électronique (également appelée vape) et le tabac à chauffer (un dispositif électronique permettant de chauffer des capsules de tabac sans entraîner de combustion), notamment le dispositif Iqos de Philip Morris International, le leader du marché, ont connu une croissance exponentielle de leurs ventes, s’affirmant comme un recours de choix pour les fumeurs cherchant à arrêter la cigarette.

Ne ratez pas l'actualité du monde de demain grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !