fbpx
Accueil Développement durable Luca, une voiture électrique conçue à partir de déchets extraits de l’océan

Luca, une voiture électrique conçue à partir de déchets extraits de l’océan

0
306
La Luca, une voiture électrique faite de part en part à partir de déchets extraits des océans - Crédits photo : YouTube

Nos océans croulent sous le poids des déchets qui y baignent. Entre plastique, métaux et autres déchets anormalement présents dans les cours d’eau de la planète, il y a de quoi carrément stopper la production de plastique de novo. C’est en partie ce qu’ont fait des étudiants qui viennent de dévoiler Luca, une voiture électrique qui a ceci de particulier qu’elle est conçue à partir de déchats extraits des océans.

Le plastique est partout

Si vous êtes réguliers sur VivreDemain, vous avez sans doute déjà remarqué des sujets qui ont trait à un genre nouveau de pollution qui prend de l’ampleur. La pollution au plastique. En effet, nos océans sont remplis de plastique. Selon l’UNESCO, « plus de 220 millions de tonnes de plastique sont produites chaque année ».

La pollution plastique pourrait tripler dans les océans d'ici 2040
Canva

Et des firmes telles qu’Adidas, osent mettre en place des programmes permettant d’user de ce plastique pour concevoir une gamme de sneakers 100 % conçue à partir de plastique récupéré dans les océans.

Record du monde du ramassage de déchets plastiques en mer
Canva – OceanVoyagesInstituteProjectKaisei

C’est un projet similaire qu’on mené des étudiants qui ont conçue la Luca. Il ne s’agit ni plus ni moins que de la première voiture électrique au monde faite à partir d’extraits de déchets récupérés des océans.

Une voiture électrique faite de plastique recyclée

Initialement dévoilé en 2019 par les étudiants de l’université d’Eindhoven en Hollande, la Luca est désormais 100 % fonctionnelle et achevée.

 

Et c’est un concours d’innovations qui a permis de mettre au point cette sportive électrique. Sa coque est faite de fibre de lin associée à des déchets plastiques extraits des océans, de bouteilles de plastique et du plastique ABS recyclé. Son châssis est également fait d’un assemblage de pièces métalliques recyclées.

Dans l’habitacle, les sièges sont faits de noix de coco et de crin enrobés dans des bouteilles en plastique recyclées. Même la peinture de cette petite sportive est faite à partir de matériaux recyclés. Résultat des courses, la Luca ne pèse que 360 kg. Un exploit !

Et côté technique alors ?

Sous son coloris jaune canaris la Luca embarque deux moteurs électriques qui lui procurent de quoi atteindre les 90 km/h aisément. De plus, elle dispose d’une intéressante autonomie de 220 km.

Source :

Ne ratez pas l'actualité du monde de demain grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici