fbpx
Accueil Architecture Projets Innovants Chefing : l’entreprise de Théobald de Bentzmann reprend ses activités après la crise

Chefing : l’entreprise de Théobald de Bentzmann reprend ses activités après la crise

0
530

Le secteur de l’évènementiel est l’un des plus touchés par la crise du coronavirus. À la mi-confinement, le secteur enregistrait déjà une perte de plus de 15 milliards d’euros. Aujourd’hui, ces pertes ont encore augmenté de manière exponentielle. En effet, les annulations de festivals et autres manifestations d’été se sont multipliées au cours des derniers mois, aggravant encore un bilan déjà catastrophique. Cependant, pour Théobald de Bentzmann, le fondateur de Chefing, une entreprise spécialisée dans les services de traiteur, l’heure est à la relance. Selon lui, son domaine doit même profiter de cette crise pour évoluer et proposer un modèle plus écologique et plus responsable.

L’événementiel, un secteur au cœur des préoccupations de demain

La crise du coronavirus aura au moins eu pour effet positif de faire prendre conscience aux plus sceptiques de l’impact concret de l’activité humaine sur leur environnement. Preuve en est, les élections municipales ont fait ressortir une tendance écologiste au point d’élire plusieurs maires « verts » à la tête de nombreuses grandes villes de France.

À ce titre, l’écologie et le respect de l’environnement semble donc devenir de plus en plus importants aux yeux des Français. Un détail qui n’avait pas échappé à Théobald de Bentzmann, qui dès la création de Chefing en 2019, avait déjà parié sur le modèle de l’événementiel traiteur éco-responsable. Avec l’idée que l’événementiel doit évoluer pour proposer un modèle plus stable, innovant et respectueux de l’environnement.

Théobald de Bentzmann : Chefing et l’idée d’un autre événementiel

En 2019, lorsque Théobald de Bentzmann lance Chefing, il était loin de penser que l’histoire allait lui donner aussi rapidement raison. À l’époque, il crée son entreprise dans l’optique de proposer des événements professionnels pour les groupes désireux de mettre en place des animations « responsables et écologiques ». Avec la crise du coronavirus, tout s’est quelque peu accéléré et la question de la consommation propre est aujourd’hui au cœur des débats.

Au moment de la réouverture et de la reprise de l’activité économique, Théobald de Bentzmann, s’avance donc dans une veine qu’il connaît bien. En effet, depuis plus d’un an, son entreprise proposait déjà de mettre en place des animations plus respectueuses de l’environnement. Cela passait, par exemple, par l’utilisation d’accessoires 100 % biodégradables, sans plastiques, ou encore le fait de privilégier les circuits courts pour favoriser les producteurs locaux et limiter l’empreinte carbone.

Aujourd’hui, Théobald de Bentzmann et Chefing continuent de proposer des animations avec le même objectif, le tout, dans le respect des normes sanitaires imposées.

Ne ratez pas l'actualité du monde de demain grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !