Pour lutter contre la prolifération des déchets, surtout les déchets plastiques, chaque état ou gouvernement y va de sa sauce. Si par exemple en Indonésie ces déchets sont échangés contre des soins gratuits en clinique, qu’au Népal ils sont échangés contre des points de fidélité ou même au Nigeria où il sont échangés contre des bons d’achat en tout genre, les Philippines ont choisi l’option du riz. En effet une représentation administrative a mis sur pied une agence de collecte de déchets qui échange des détritus contre du riz à manger.

Des déchets contre de la nourriture

Lancée dans une municipalité de la banlieue de Manille, le programme déchets contre riz a été mis en place afin de venir en aide aux populations des bidonvilles environnant la capitale des Philippines.

En effet, ces derniers sont bondés de familles aux revenus plutôt modestes et faibles, mais vivant également dans un environnement peu ou pas salubre. Environnement où les déchets jonchent les rues et emplissent les cours d’eau, polluant l’écosystème tout en favorisant la prolifération des maladies. Pour aider ces populations démunies une municipalité a eu la bonne idée d’en faire des travailleurs non officiels des services de collecte de déchets de la ville.

En effet, pour chaque kilo de déchet rapporté à l’agence de collecte, chaque habitant repart avec un demi kilo de riz. Pour deux kilos de déchets, ils peuvent espérer toucher le pactole, 1 kilo de riz.

Loin du cliché de la paupérisation

Bien que l’image soit peu reluisante, il faut rappeler qu’en général ces populations sont dans le désarrois total. Sans perspective, sans emploi et réussissent à se nourrir en faisant des petits boulots ou en mendiant. Parfois en commettant des coups de vol.

Du coup il s’agit d’une excellente manière d’aider à la fois la planète et ces habitants. Pour l’anecdote, une maman raconte avoir réussi à obtenir 7 kilos de riz en ramassant 14 kilos de déchets. Ce qui lui a permis de nourrir sa famille pendant 1 semaine.

Source :

Neozone

Ne ratez pas l'actualité du monde de demain grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici