Accueil Alimentation Manger bio est bon pour la santé : c’est prouvé !

Manger bio est bon pour la santé : c’est prouvé !

224
manger bio
Crédit photo : Kristina Tripkovic - Unsplash

Pendant quatre ans, les chercheurs à l’origine de l’enquête BioNutriNet ont déterminé les bienfaits de la consommation de produits bio pour la santé.

Moins de viande et plus de légumes

Un total de 29 000 personnes ont été interrogées sur leur consommation de produits bio, mais pas seulement. Les participants ont aussi détaillé leur état de santé, la part de légumes et de viande dans leur alimentation… Quatre années de dépouillement auront été nécessaires pour obtenir des résultats exploitables, aujourd’hui publiés. L’étude compare deux groupes : ceux qui ne mangent jamais de bio et ceux pour qui le bio représente plus de la moitié de l’alimentation.

Plus de légumes et moins de viande — Crédit photo : Megan Hodges – Unsplash

Les gros mangeurs de bio consomment davantage de végétaux. Leur consommation de fruits et de légumes est quinze fois plus importante que celle des personnes qui ne mangent jamais de bio. Ces consommateurs de bio mangent également moins de viande et de moins de produits laitiers. En somme, ces personnes appliquent les préceptes du PNSS (Plan national nutri santé) qui préconise cinq fruits et légumes par jour. Et pourtant, les apports énergétiques des deux groupes sont relativement similaires.

Manger bio, des conséquences sur la santé

Bien entendu, en matière d’environnement, la consommation de produits bio est bien moins polluante que celle de produits non bio. Il en est de même pour l’occupation des sols. Ainsi que pour les émissions de gaz à effet de serre et la consommation d’énergie primaire. Outre ce facteur écologique important, la consommation de bio s’avère plus bénéfique pour la santé.

Moins de pesticides et de pollution pour le bio – Crédit photo : Scott Warman – Unsplash

En effet, les chercheurs se sont appuyés sur les données d’un laboratoire allemand en ce qui concerne les analyses de résidus de pesticides dans les végétaux. Sans surprise, une consommation importante de produits bio implique une exposition aux résidus de pesticides inférieure de 23 à 100 % pour les gros consommateurs de bio. Une autre enquête a été lancée pour approfondir les résultats déjà obtenus.