Accueil Santé Seniors : à partir de quel âge devient-on « vieux » ?

Seniors : à partir de quel âge devient-on « vieux » ?

273
Crédit photo : Cristian Newman - Unplash

C’est une question que beaucoup de personnes se posent : à partir de quel âge devient-on « vieux » ? Ipsos a mené l’enquête auprès de citoyens issus d’une trentaine de pays différents. Et la France figure parmi les plus pessimistes au monde.

La définition d’une personne âgée varie en fonction des cultures

En France, une personne âgée est une septuagénaire. Ainsi, on atteint l’âge de la vieillesse à partir de 69 ans environ. C’est tout de même trois ans de plus que la moyenne des autres pays. En Amérique du Sud, pour être considéré comme une personne âgée, il faut dépasser la barre des 70 ans. En Asie, la vieillesse est plus jeune, puisqu’elle débute dès la seconde moitié de la cinquantaine. Par exemple, en Malaisie, une personne de 56 ans est considérée comme une personne âgée.

Les Français appréhendent à l’idée de vieillir – Crédit photo : Cristina Gottardi – Unsplash

En ce qui concerne l’idée de prendre de l’âge, les Français figurent parmi les plus pessimistes au monde. Effectivement, 78 % d’entre eux redoutent le passage à la « vieillesse ». En Allemagne, une personne sur trois affirme être optimiste à l’idée de vieillir ! Les Français considèrent les personnes âgées comme solitaires, fragiles et traitées avec injustice. C’est ce qui explique en grande partie leur appréhension à vieillir.

Serez-vous en bonne santé lorsque vous serez âgé(e) ?

Ipsos a interrogé les citoyens du monde sur leur perception de leur santé à la séniorité. Dans le monde, une personne sur deux considère qu’elle sera en bonne santé lorsqu’elle sera vieille. Seul un Français sur cinq pense la même chose !

En France, vieillir est synonyme d’isolement – Crédit photo : Simon Wijers – Unsplash

D’autre part, pour 39 % des Français, c’est aux jeunes générations de prendre soin et de s’occuper des personnes âgées. En Chine, 82 % de la population pense cela. On remarque donc que l’âge de la vieillesse, mais aussi l’appréhension de cette phase de la vie varie considérablement en fonction des pays et des cultures. Les Français ne semblent pas être les mieux classés.

Source :

francetvinfo