Accueil Société / Mondialisation Et si les crypto monnaies devenaient écologiques ?

Et si les crypto monnaies devenaient écologiques ?

117

S’il n’y a aucun débat sur le fait que leBitcoin a des progrès à faire concernant sa consommation énergétique, il semblerait que la prise de conscience ait fait son petit bout de chemin. Rappelons-le, à l’origine, la blockchain, technologie sur laquelle s’appuie le très célèbre Bitcoinet beaucoup de ses confrères numériques, est née dans l’objectif de créer un nouveau réseau technologique plus sécurisé, plus transparent et plus indépendant. Des valeurs fortes essayant de trouver une alternative viable à un système conditionné par des structures bancaires omniprésentes et imposant leurs diktats. L’objectif de base était donc de trouver une solution pour améliorer le monde, et non de le détruire.

Pourquoi les crypto monnaies consomment-elles autant ?

Il convient tout d’abord de comprendre comment les crypto monnaies dépensent de l’énergie ? C’est en fait le procédé de minage des crypto monnaies qui est en question. Pour créer de nouvelles unités cryptomonétaires, les mineurs (noms de ceux qui travaillent à développer la monnaie numérique), doivent résoudre des équations et reçoivent en échange de ce travail des tokens. Mais, à chaque fois qu’une équation est résolue, les équations suivantes deviennent de plus en plus complexes et requièrent donc une puissance de calcul informatique supplémentaire pour la résoudre. Ainsi, plus le développement des monnaies digitales avance et plus la consommation énergétique du matériel informatique s’accroît.

Un projet de minage écologique

En 2018, la start-up suisse Swiss Alps Energy s’est lancée dans une ICO d’envergure (Initial Coin Offering – équivalent d’une levée de fonds de tokens via la technologie blockchain). Son objectif est d’apporter une solution efficace aux problèmes écologiques posés par les crypto monnaies. Son projet, Swiss Alp Mining, propose de développer une série d’outils et de logiciels capables d’optimiser la consommation en énergie requis pour le minage. Pour ce faire, l’entreprise compte bien s’appuyer sur un environnement des plus propices en Suisse et notamment dans les Alpes. D’après elle, les conditions climatiques en Suisse alpine permettraient de réduire d’un tiers la consommation énergétique en économisant notamment l’énergie nécessaire à maintenir les installations informatiques à température optimale. Elle a donc créé des conteneurs adaptés aux conditions, qui pourront héberger le matériel informatique en toute sécurité et qui sont en plus intelligents. En effet, ces conteneurs ont été conçus pour s’autogérer via une plateforme entraîné à maximiser les profits du minage. Enfin, dernière innovation et pas des moindres, la chaleur créée lors des procédures de minage sera transformée en… électricité. Que demander de plus ?

Des crypto monnaies dédiées au développement durable

Avec beaucoup d’ingéniosité et surtout de grandes innovations, on peut donc rendre le minage écologique. Côté token, il y a également des monnaies digitales dites « vertes » qui ont vu le jour. Ces monnaies numériques éthiques portent des projets environnementaux aussi divers que variés  – voici quelques exemples :

  • SolarCoin, la cryptodevise de l’énergie solaire : elle représente comme son nom l’indique la production d’énergie solaire. Un propriétaire de panneau photovoltaïque peut choisir de se faire rémunérer sa production d’énergie en SolarCoin(chaque MWh donnant droit à 1 SolarCoin). La crypto monnaie est quant à elle minée via sa propre production d’électricité verte.
  • EverGreenCoin, la cryptodevise des projets environnementaux : elle permet effectivement d’organiser des ICO en faveur de projets estampillés développement durable.
  • Biocoin, la cryptodevise de l’agriculture bio : c’est en fait un programme de fidélité voulant récompenser les acheteurs de produits bio et de soutenir les projets ou entreprises écologiques

Ainsi, si les crypto monnaies ont été un temps diabolisées sur leur caractère néfaste et leurs conséquences possibles sur le réchauffement climatique de notre planète, il semblerait que de beaux projets respectueux de l’environnement soient en train de se concrétiser. La blockchain et ses défenseurs n’ont apparemment pas fini de nous surprendre…