Accueil Pollution À qui profitent les taxes sur les carburants ?

À qui profitent les taxes sur les carburants ?

235
PARTAGER
taxes
Crédit photo : Juan Fernandez - Unsplash

Depuis plusieurs années, les taxes sur les carburants n’ont cessé d’augmenter. Les citoyens se demandent donc où va cet argent. Et à raison : seule une petite partie finance la transition énergétique. Le reste va dans le budget de l’État.

61 centimes de taxes pour un euro dépensé à la pompe

Lorsque nous remplissons le réservoir de notre véhicule, une part de la somme payée part dans le budget de l’État, une autre sert à financer la transition écologique. Pour chaque euro dépensé à la pompe pour le sans-plomb 95, 12 centimes vont aux raffineurs et aux distributeurs, 27 centimes au producteur, qui sont le propriétaire du puits de pétrole. La TVA représente 16 centimes.

taxes
Pour un euro dépensé, les taxes représentent 61 centimes — Crédit photo : Aleksey Malinovski — Unsplash

Reste la TICPE, la taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques. Cette taxe ne représente pas moins de 45 centimes pour chaque euro dépensé. Selon les dires du gouvernement, cette taxe doit servir à financer la transition énergétique. Mais est-ce vraiment le cas ? Que finançons-nous avec cette TICPE ?

20 % de la TICPE dédiée à la transition énergétique

Les Français sont en droit de se demander ce qu’ils financent en payant la taxe intérieure sur la consommation des produits énergétiques. Cette somme est-elle toujours utilisée pour financer la transition énergétique du pays ? L’argent collecté grâce à cette taxe est redistribué. 3 % financent les infrastructures de transport, tandis que 32 % vont aux collectivités territoriales. L’État prend 45 % de la taxe : sa part est la plus importante.

taxes
À qui profitent les nouvelles taxes sur les carburants ? – Crédit photo : Shayla Kirby — Unsplash

Le reste représente 20 % du montant de la taxe (45 centimes pour un euro dépensé). Ces 20 % sont dédiés à la transition énergétique pour financer l’installation d’éoliennes ou de panneaux photovoltaïques, par exemple. En cette année 2018, l’État devrait collecter 37 milliards d’euros grâce à la TICPE, sans compter la TVA.

Source :

Francetvinfo